Registre des essais cliniques en France

Résultats de la recherche

Les fiches sont également consultables dans la partie famille en langage accessible, elles sont élaborées par des parents bénévoles de l'UNAPECLE

167 résultat(s) trouvé(s)

Titre
Statut

 

PHiTT - Étude de phase III randomisée évaluant et comparant l’efficacité de différents traitements chez des patients ayant un hépatoblastome à bas risque, à risque intermédiaire ou haut risque ou un carcinome hépatocellulaire résécable ou non

Ouvert aux inclusions

PHiTT - Étude de phase III randomisée évaluant et comparant l’efficacité de différents traitements chez des patients ayant un hépatoblastome à bas risque, à risque intermédiaire ou haut risque ou un carcinome hépatocellulaire résécable ou non

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieHépatoblastome à bas risque, à risque intermédiaire ou haut risque ou un carcinome hépatocellulaire résécable ou nonStatut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseIII
AgeInférieur ou égal à 30 ansRandomisationOUI
Type du traitementTraitement exclusif (Chimiothérapie, Thérapie ciblée)Nombre d'inclusions attendues en France 300
Voie(s) d'administration du traitementPerfusion intraveineuse
Fin prévisionnelle des inclusions2022-12-31Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-10-05
Durée de participationTraitement : Jusqu’à progression
N° EUDRACTN/AN° ClinicalTrials.govNCT03017326
Promoteur international
University of Birmingham, Institut des études sur le cancer
Promoteur Français
CHU de Rennes
Investigateur principal
Dr Sophie Taque
Centres
Responsable du centre
Pr Guy LEVERGER
Service d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tél : 01 44 73 60 62 / Mail : christine.coxo@aphp.fr
Assistantes sociales
Laurence STENGEL
Tél : 01 44 73 61 89 / mail : laurence.stengel@aphp.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Audrey GUILMATRE
Tél : 01 71 73 86 58 / mail : audrey.guilmatre@aphp.fr
Responsable du centre
Pr Isabelle PELLIER
Service d’Oncologie Pédiatrique
Tél. : 02 41 35 38 63 Fax : 02 41 35 52 91
Assistantes sociales
Tél : 02 41 35 49 85 / Mail : mabouvet@chu-chu-angers.fr
 
Attaché(e) de Recherche Clinique
Marianne ROUMY
02 41 35 63 85
marianne.roumy@chu-angers.fr
Responsable du centre

Dr Catherine DEVOLDERE

Secrétariat :  

Tél. : 03 22 08 76 44 Fax : 03 22 08 96 79

Assistantes sociales

Madame

Emilie Poillion

Poillion.Emilie@chu-amiens.fr

Attaché(e) de Recherche Clinique

 

Alicia PLAYE

03 22 08 76 49

playe.alicia@chu-amiens.fr

Responsable du centre
Dr Véronique LAITHIER
Centre d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél : 03 81 21 81 38 / Mail : pediatrie-hemato@chu-besancon.fr  
Assistantes sociales
Frédérique POYART
Tél : 03 81 21 81 12 / Mail : fpoyart@chu-besancon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Stéphanie CLERC-GUAY
Tél : 03 81 21 91 62 / Mail : sclercguay@chu-besancon.fr
Responsable du centre
Dr Stéphane DUCASSOU
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 0557820438 / Mail : Sandrine.destips@chu-bordeaux.fr
Assistantes sociales
Camille SOUBIELLE
Tél : 05 56 79 59 26 / Mail : Camille.soubielle@chu-bordeaux.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Maria MERCHED
Tél : 05 57 82 04 39 / Mail : maria.merched@chu-bordeaux.fr
Responsable du centre
Dr Liana CARAUSU
Département de Pédiatrie et Génétique Médicale
Tél : 02 98 22 33 81 / Mail : helene.bellec@chu-brest.fr
Assistantes sociales
Sonia DE BAKER
Tel : 02 98 22 38 34 / M  ail : sonia.debacker@chu-brest.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BIHANNIC
Tel : 02 98 22 37 70 / Mail : nathalie.bihannic@chu-brest.fr
Responsable du centre
Dr Odile MINCKES
Service d’Hémato-oncologie Pédiatrique
Tél : 02 31 06 50 82 / Mail : peschard-j@chu-caen.fr  et   cornier-o@chu-caen.fr

 

Assistantes sociales
Nathalie CHAMBRIER
Tel : 02 31 06 54 98 / Mail : chambrier-n@chu-caen.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Esther LEBRETON
Tel : 02 31 06 54 37 / Mail : lebreton-e@chu-caen.fr
Responsable du centre
Pr Justyna KANOLD
Centre Régional de Cancérologie et de Thérapie Cellulaire Pédiatrique
Tél : 04 73 75 00 09
Assistantes sociales
Charlotte MORTIER
Tel : 04 73 75 03 00 (poste 61441) / Mail : cmortier@chu-clermontferrand.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Aurélie CHAUSSET
Tel : 04 73 75 51 77 / Mail : achausset@chu-clermontferrand.fr
Responsable du centre
 Pr Dominique PLANTAZ
Tél : 04 76 76 69 95
 
Assistantes sociales
Valérie GOITRE
Tel : 04 76 76 79 39 / Mail : VGoitre@chu-grenoble.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Sandrine BILLET
Tel : 04 76 76 65 61 / Mail : SBillet@chu-grenoble.fr  
Responsable du centre
Dr Yves REGUERRE
Service d’Oncologie et Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 62 90 61 10 / Mail : christelle.perrault@chu-reunion.fr  et sec.cons.hemato.onco.ped.fguyon@chu-reunion.fr 

 

Assistantes sociales
Pauline GOUILLARD.
Tel : 02 62 90 61 75 / Mail : pauline.gouillard@chu-reunion.fr
Melissa LALLEMAND
Tel : 02 62 90 61 75 / Mail : melissa.lallemand@chu-reunion.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Elodie de CESARE
Tel : 02 62 90 61 10 / Mail : elodie.de-cesare@chu-reunion.fr
Responsable du centre
Dr Anne-Sophie DEFACHELLES
Service de Pédiatrie
Tél : 03 20 29 59 56 / Mail : assistantes-pediatrie@o-lambret.fr                
Assistantes sociales
Julie JACQUOT
Tel : 03 20 29 59 56  / Mail : j-jacquot@o-lambret.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Fabienne DUMONT
Tel : 03 20 29 59 59 (poste 5828) / Mail : f-dumont@o-lambret.fr
Responsable du centre
Dr Christophe PIGUET
Service de Pédiatrie Médicale
Tél : 05 55 05 68 01 / Mail : SecretariatPediatrieHemato@chu-limoges.fr
Assistantes sociales
Valérie PINOT
Tel : 05 55 05 60 12 / Mail : Valerie.Pinot@chu-limoges.fr
Sophie MARTEAU
Tel : 05 55 05 61 04 / Mail : Sophie.Marteau@chu-limoges.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Julie GRENIER
Tel : 05 55 05 55 55 (poste 51510) / Mail : julie.grenier@chu-limoges.fr
Responsable du centre
Dr Perrine MAREC-BERARD
Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 78 78 26 42
Assistantes sociales
Maryline SEVE
Tel : 04 69 16 65 58 / Mail : maryline.seve@chu-lyon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Cécile GIRAUD
Tel : 04 69 16 65 61 / Mail : cecile.giraud@lyon.unicancer.fr
Responsable du centre
Pr Gérard MICHEL
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 91 38 67 76
Assistantes sociales
Nathalie VIOLINI
Tel : 04 91 38 68 62 / Mail : Nathalie.VIOLINI@ap-hm.fr
Brigitte ROSSAT
Tel : 04 91 38 68 62 / Brigitte.ROSSAT@ap-hm.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Françoise VION-DURY
Tel : 04 91 38 69 63 / Mail : Francoise.Bourgue.vion-dury@ap-hm.fr
Responsable du centre
Pr Nicolas SIRVENT
Service Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 04 67 33 65 19 / Mail : hemato-pediatrie@chu-montpellier.fr
Assistantes sociales
Christine VIOLET
Tel : 04 67 33 58 28 / c-violet@chu-montpellier.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Karine LOPEZ-PERRIN
Tel : 04 67 33 65 97 / k-lopezperrin@chu-montpellier.fr
Responsable du centre
Pr Pascal CHASTAGNER
Service d'Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 03 83 15 46 37 / Mail : onco.hemato.ped@chru-nancy.fr
Assistantes sociales
Aurore LECLERC
Tel : 03 83 15 45 08 / Mail : a.leclerc@chu-nancy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Sandrine PALL-KONDOLFF
Tel : 03 83 15 46 23 / Mail : s.pall-kondolff@chru-nancy.fr
Responsable du centre
Dr Caroline THOMAS
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 40 08 36 10 / Mail : anne.thomas@chu-nantes.fr et patricia.gavaud@chu-nantes.fr  
Assistantes sociales
Anaïs FRAPPIN
Tel : 02 40 08 35 08 / Mail : anais.frappin@chu-nantes.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle TENAUD
Tel : 02 40 08 78 25 / Mail : isabelle.tenaud@chu-nantes.fr
Responsable du centre
Pr Pierre ROHRLICH
Service Unité d’Hémato-oncologiePédiatrique
Tél : 04 92 03 60 64 / Mail : rohrlich.ps@chu-nice.fr
Assistantes sociales
Priscille SCHATZKINE
Tel : 04 92 03 61 92 ou 61 94 / Mail : Schatzkine.p@chu-nice.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle CHAMPENOIS
Tel : 04 92 03 93 44 / Mail : champenois.i@chu-nice.fr
Responsable du centre
Dr Daniel ORBACH
Service de Pédiatrie - Centre oncologie SIREDO
Tél : 01 44 32 45 55 / Mail : cecilia.turpin@curie.fr
Assistantes sociales
Sandra TOSCANI
Tel : 01 44 32 40 78 / Mail : sandra.toscani@curie.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Anne MACLOU
Tel : 01 56 24 59 75 / Mail : anne.maclou@curie.fr
Responsable du centre
Dr Frédéric MILLOT
Unité d’Oncologie Pédiatrique
Tél : 05 49 44 42 / Mail : onco.pediatrie@chu-poitiers.fr
Assistantes sociales
Maud GIRAUD
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : maud.giraud@chu-poitiers.fr
Emmanuelle GONNORD
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : emmanuelle.gonnord@chu-poitiers.fr
Hélène MOINOT
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : helene.moinot@chu-poitiers.fr
Isabelle VALON
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : isabelle.valon@chu-poitiers.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Violaine GOYEAU
Tel : 05 49 44 30 57 / Mail : Violaine.GOYEAU@chu-poitiers.fr
Responsable du centre
Dr Claire PLUCHART
Unité d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tel : 03 26 78 35 53 / Mail : corinnemaitre@chu-reims.fr  et clampson@chu-reims.fr    
Assistantes sociales
Cécile LELEU
Tel : 03 26 78 75 06  / Mail : cecile.leleu@chu-reims.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Elmire SANTINI
Tel : 03 26 83 27 61 / Mail : esantini@chu-reims.fr
Responsable du centre
Pr Virginie GANDEMER
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél : 02 99 26 58 35 / Mail : stephanie.dandin@chu-rennes.fr
Assistantes sociales
Chloé CASTEL
Mail : chloe.castel@chu-rennes.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle DEBROISE
Tel : 02 99 26 58 35 / Mail : isabelle.debroise@chu-rennes.fr
Responsable du centre
Pr Pascale SCHNEIDER
Service d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tél : 02 32 88 81 91 / Mail : carole.masson@chu-rouen.fr
 
Assistantes sociales
Stéphanie STERIN
Tel : 02 32 88 86 96 / Mail : Stephanie.sterin@chu-rouen.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Solenn LE GALLIC-CATHERINE
Tel : 02 32 88 01 06 / Poste : 60-106 / Mail : solenn.le-gallic@chu-rouen.fr
Responsable du centre
Pr Jean-Louis STEPHAN
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 04 77 82 88 08 / Mail : oncoped.secretariat@chu-st-etienne.fr
Assistantes sociales
Odile KARASZEWSKI
Tel : 04 77 82 80 39 / Mail : odile.karaszewski@chu-st-etienne.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Catherine Soler
Tel : 04 77 82 91 72 / Mail : catherine.soler@chu-st-etienne.fr
Responsable du centre
Pr Catherine PAILLARD
Service hémato-onco-immunologie pédiatrique
Tél : 03 88 12 80 91 / Mail : aurelie.martin2@chru-strasbourg.fr
Assistantes sociales
Simone VOLLE
Tel : 03 88 12 80 08 / Mail : Simone.volle@chru-strasbourg.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Olivia RICK
Tel : 03 88 12 80 72 / Mail : olivia.rick@chru-strasbourg.fr
Responsable du centre
Dr Marie-Pierre CASTEX
Unité d'Hémato-oncologie Pédiatrique
Tel : 05 34 55 86 10
Assistantes sociales
Mélanie LAUTRE
Tel : 05 34 55 87 12 / Mail : lautre.m@chu-toulouse.fr
Pauline BOHLAY
Tel : 05 34 55 85 93 / Mail : bohlay.p@chu-toulouse.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Gwennaëlle LE ROY
Tel : 05 67 77 13 94 / Mail : leroy.g@chu-toulouse.fr
Responsable du centre
Pr Philippe COLOMBAT
Service d’Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 47 47 47 51
 
Assistantes sociales
Ismeri LEBLANC
Tel : 02 34 38 94 48 / Mail : i.leblanc@chu-tours.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Christine COLOMBAT
Tel : 02 47 47 47 47 poste 76793 / Mail : c.colombat@chu-tours.fr
Responsable du centre
Dr Dominique VALTEAU-COUANET
Département de Cancérologie de l´Enfant et de l´Adolescent
Tél. : 01 42 11 41 73 / Mail : Laetitia.ZERIOUH@gustaveroussy.fr
Assistantes sociales
Vanessa BOISNOIR
Tel : 01 42 11 63 82 / Mail : Vanessa.boisnoir@gustaveroussy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BOUVET-FORTEAU
Tel : 01 42 11 41 42 / Mail : Nathalie.BOUVET@gustaveroussy.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude de phase III randomisée et multicentrique.

 
Objectif principal :

  • GROUPES A, B, D avec une résorption de la métastase et pour le groupe E : établir une banque d'échantillons biologiques pour les études biologiques et de toxicité.
  • GROUPE B1 : évaluer si le traitement par 4 cures est aussi efficace que celui par 6 cures.
  • GROUPES C et D sans résorption de la métastase : comparer les bénéfices et la toxicité des différents régimes de chimiothérapie utilisées.
  • GROUPE F : déterminer le bénéfice des molécules ajoutées aux cures GEMOX et PLADO.

 

Objectif secondaire :

  • Évaluer la survie sans événement, la survie sans échec, la survie globale et les résultats de toxicité et de chirurgie.
  • Déterminer une nouvelle stratification des risques globaux.
  • Évaluer les biomarqueurs diagnostiques et pronostiques.
  • Comparer le plan biologique du carcinome hépatocellulaire chez l’enfant avec celui chez l’adulte.
  • Développer une analyse génomique et/ou de biomarqueurs permettant de prédire les enfants ayant un risque augmenté de développer une toxicité en lien avec la chimiothérapie.
  • Établir une banque d'échantillons biologiques pourvue d’annotations pathologiques et cliniques.
  • Évaluer un outil de planification chirurgicale visant à impacter les procédés de prise de décision en POST-TEXT III et IV HB.

 

Critères d'évaluation principaux :

Survie sans événement, survie sans échec, survie globale, toxicités, toxicités cardiaques, rénales et auditives de la chimiothérapie, réponse dans la prise en charge du CHC, meilleure réponse, résécabilité chirurgicale, respect des recommandations chirurgicales et perte auditive.

 

Déroulement de l’essai :

Les patients sont répartis en 6 groupes selon leur pathologie (hépatoblastome ou carcinome hépatocellulaire) et leur niveau de risque.

 

Groupe A (hépatoblastome à très bas risque) : une chirurgie résectrice est effectuée puis les patients sont répartis en 2 cohortes selon le statut histologique de leur pathologie.

  • Cohorte A1 : les patients sont suivis sans être traités.
  • Cohorte A2 : les patients reçoivent du cisplatine en IV à J1, répété toutes les 3 semaines pendant 2 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

 

Groupe B (hépatoblastome à bas risque) : tous les patients reçoivent 2 cures de cisplatine en IV espacées de 2 semaines puis ils sont répartis en 2 cohortes selon leur statut chirurgical.

  • Cohorte B1 : les patients sont randomisés en 2 bras.
    • Bras B1a : les patients reçoivent du cisplatine en IV toutes les 2 semaines pendant 2 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
    • Bras B1b : les patients reçoivent du cisplatine en IV toutes les 2 semaines pendant 4 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
  • Cohorte B2 : tous les patients reçoivent du cisplatine en IV toutes les 2 semaines pendant 2 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

Le statut chirurgical des patients est à nouveau évalué après ces 2 cures : les patients dont le cancer reste non résécable sont traités selon les recommandations locales et les patients dont le statut chirurgical évolue vers résécable reçoivent 2 cures supplémentaires de cisplatine en IV espacées de 2 semaines en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

 

Groupe C (hépatoblastome de risque intermédiaire) : les patients sont randomisés en 3 cohortes.

  • Cohorte C1 : les patients reçoivent une chimiothérapie de type SIOPEL-3HR avec du cisplatine en IV à J1, du carboplatine en IV à J15 et de la doxorubicine en IV à J15 et J16. Le traitement est répété toutes les 4 semaines pendant 5 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités. Une ablation chirurgicale de la tumeur est également effectuée avant le début de la cinquième cure et en dehors des jours de perfusion.
  • Cohorte C2 : les patients reçoivent une chimiothérapie de type C5VD avec du cisplatine en IV à J1, du 5-fluorouracine en IV à J2, de la doxorubicine en IV à J1 et J2 et de la vincristine en IV à J2, J9 et J16. Le traitement est répété toutes les 3 semaines pendant 6 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités. Une ablation chirurgicale de la tumeur est également effectuée avant le début de la cinquième cure et en dehors des jours de perfusion.
  • Cohorte C3 : les patients reçoivent une chimiothérapie de type CDDP-M avec du cisplatine en IV toutes les 2 semaines pendant 6 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités. Une ablation chirurgicale de la tumeur est également effectuée avant le début de la cinquième cure et en dehors des jours de perfusion.

 

Groupe D (hépatoblastome de haut risque) : tous les patients reçoivent du cisplatine en IV à J1, J8 et J15, J29, J36, J43, J57 et J64 et de la doxorubicine en IV à J8, J9, J36, J37, J64 et J65 puis une chirurgie est réalisée et les patients sont répartis en 2 cohortes en fonction de l’évolution des métastases pulmonaires après la chimiothérapie et l’intervention chirurgicale.

  • Cohorte D1 : les patients n’ayant plus de métastases pulmonaires reçoivent du carboplatine en IV à J1 en association avec de la doxorubicine en IV à J1 et J2 répété toutes les 3 semaines pendant 3 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
  • Cohorte D2 : les patients dont les métastases pulmonaires persistent sont randomisés en 2 bras.
    • Bras D2a : les patients reçoivent du carboplatine en IV à J1 en association avec de la doxorubicine en IV à J1 et J2 pendant la première, troisième et cinquième cure de 3 semaines et du carboplatine en IV en association avec de l’étoposide à J1 et J2 pendant la deuxième, quatrième et sixième cure de 3 semaines en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
    • Bras D2b : les patients reçoivent du carboplatine en IV à J1 en association avec de la doxorubicine en IV à J1 et J2 pendant la première, troisième et cinquième cure de 3 semaines et de la vincristine en IV à J1 en association avec de l’irinotécan en IV de J1 à J5 et de la vincristine en IV à J8 pendant la deuxième, quatrième et sixième cure de 3 semaines en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

 

Groupe E (carcinome hépatocellulaire) : tous les patients sont traités chirurgicalement pour ablation du tissu cancéreux et sont répartis en 2 cohortes en fonction du type de tumeur.

  • Cohorte E1 : les patients ayant un carcinome hépatocellulaire secondaire sont suivis et ne reçoivent aucun traitement.
  • Cohorte E2 : les patients ayant un carcinome hépatocellulaire de novo reçoivent une chimiothérapie de type PLADO avec du cisplatine en IV à J1 en association avec de la doxorubicine en IV à J1 et J2, répété toutes les 3 semaines pendant 4 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

 

Groupe F : les patients peuvent avoir une greffe et sont randomisés en 2 cohortes.

  • Cohorte F1 : les patients reçoivent une chimiothérapie de type PLADO avec du cisplatine en IV à J1 et de la doxorubicine en IV à J1 et J2 en association avec du sorafénib PO 2 fois par jour de J3 à J21. Le traitement est répété pendant 3 cures en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.
  • Cohorte F2 : les patients reçoivent une chimiothérapie de type PLADO avec du cisplatine en IV à J1 et de la doxorubicine en IV à J1 et J2 en association avec du sorafénib PO 2 fois par jour de J3 à J14 pendant les première et troisième cures de 2 semaines et une chimiothérapie de type GEMOX avec de la gemcitabine en IV et de l’oxaliplatine en IV à J1 en association avec du sorafénib PO 2 fois par jour de J2 à J14 pendant les deuxième et quatrième cures de 2 semaines en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

 

Tous les patients sont revus tous les 3 mois pendant un minimum de 2 ans pour une évaluation tumorale puis sont suivis jusqu’à progression de la maladie.

Critères d'inclusion
  • Âge ≤ 30 ans
  • Hépatoblastome clinique et hépatoblastome et carcinome hépatocellulaire confirmés histologiquement. Les patients n’ayant pas eu de confirmation histologique à cause d’une contre-indication chirurgicale sont autorisés
  • Indice de Lansky ou de Karnofky ≥ 50 %
  • Pour les patients du groupe A : hépatoblastome de très bas risque
  • Pour les patients du groupe B : hépatoblastome de bas risque
  • Pour les patients du groupe C : hépatoblastome de risque intermédiaire
  • Pour les patients du groupe D : hépatoblastome de haut risque, maladie inflammatoire chronique de l’intestin et/ou occlusion intestinale et traitement concomitant par millepertuis
  • Pour les patients du groupe E : carcinome hépatocellulaire de novo
  • Pour les patients du groupe F : carcinome hépatocellulaire non résécable ou métastatique, neuropathie sensorielle périphérique accompagnée d’une insuffisance fonctionnelle
  • Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles > 0,75 x 109/L, plaquettes > 75 x 109/L, taux de prothrombine
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 60 mL/min
  • Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude
  • Fonction cardiaque : fraction de raccourcissement ≥ 28 % ou fraction d’éjection ≥ 47 %
  • Consentement éclairé signé
Critères de non inclusion
  • Maladie en rechute
  • Infection mal maîtrisée
  • Tumeur maligne secondaire
  • Traitement antérieur par chimiothérapie ou tout agent anti-cancéreux
  • Vaccin vivant atténué administré pendant l’étude
  • Greffe récente d’organe solide (les patients ayant eu une transplantation orthotopique du foie sont autorisés)
  • Toute condition pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement

PACIFIC - Protection vaccinale Anti-Covid-19 portant sur les enfants Immunodéprimés (1 à 15 ans) atteints de leucémie aiguë et leur Fratrie (≥ 12 ans). Essai de Phase I-II évaluant la tolérance et l’Immunogénicité humorale et Cellulaire post-vaccinale

Ouvert aux inclusions

PACIFIC - Protection vaccinale Anti-Covid-19 portant sur les enfants Immunodéprimés (1 à 15 ans) atteints de leucémie aiguë et leur Fratrie (≥ 12 ans). Essai de Phase I-II évaluant la tolérance et l’Immunogénicité humorale et Cellulaire post-vaccinale

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieLeucémie aiguëStatut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseI/II
AgeDe 1 à 15 ansRandomisationNON
Type du traitementAutres (Traitement préventif de l’infection au Sars-Cov2 (Covid-19) par la vaccination)Nombre d'inclusions attendues en France 150
Voie(s) d'administration du traitementInjection intramusculaire
Fin prévisionnelle des inclusions2023-04-01Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-30
Durée de participation18 mois : - Durée d’inclusion : 6 mois et - Durée de participation (traitement + suivi) : 12 mois
N° EUDRACT2021-002966-41N° ClinicalTrials.govNCT04969601
Promoteur international
NA
Promoteur Français
Assistance Publique – Hôpitaux de Paris
Investigateur principal
Pr. Arnaud Petit
Centres
Responsable du centre
Pr Guy LEVERGER
Service d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tél : 01 44 73 60 62 / Mail : christine.coxo@aphp.fr
Assistantes sociales
Laurence STENGEL
Tél : 01 44 73 61 89 / mail : laurence.stengel@aphp.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Audrey GUILMATRE
Tél : 01 71 73 86 58 / mail : audrey.guilmatre@aphp.fr
Responsable du centre
 Pr André BARUCHEL
Service d’Hématologie-Immunologie
Tél : 01 40 03 53 88 / Mail : hemato.clinique.rdb@aphp.fr
 
Assistantes sociales
Dominique DANY
Tel : 01 40 03 41 57 / Mail : arlette.dany@aphp.fr
Marine Dejeanne
Tel : 01 40 03 24 43 / Mail : marine.dejeanne@aphp.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Delphine CHAILLOU
Tel : 01 71 28 25 23 / Mail : delphine.chaillou@aphp.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Contexte :

La mortalité en cas d’infection à SARS-CoV-2 (Covid-19) chez les adultes en cours de traitement d’une leucémie aiguë (LA) est d’environ 30%, soit plus de 10 fois celle de la population générale. Des formes graves sont rapportées chez les enfants sous chimiothérapie pour LA, même si elles semblent peu fréquentes. En cas d’infection, le risque de formes graves induit un arrêt temporaire de la chimiothérapie dont l’impact n’est pas connu. Il est donc justifié de proposer une vaccination anti-Covid-19 chez ces patients. Une vaccination de l’entourage paraît également nécessaire compte-tenu des incertitudes sur la réponse vaccinale de l’enfant malade et du fait que le foyer familial est la principale source de contamination. Le vaccin à ARNm COMIRNATY® (BNT162b2) possède une AMM chez les individus de plus de 12 ans. Chez l’enfant immunodéprimé atteint de LA, les données de tolérance et d’efficacité sont inconnues. La balance bénéfice risque pèse pour une utilisation hors AMM du vaccin chez les enfants de 1 à 15 ans atteints de LA. Concernant l’entourage, la vaccination des parents est réalisée depuis plusieurs mois dans le cadre du soin. Elle est proposée à la fratrie de 12-15 ans dans le cadre du protocole.

 

Pacific est un essai de Phase I-II, bicentrique, chez les enfants atteints de LA (de 1  à 15 ans) et leur fratrie (de 12 à 15 ans), avec recherche de la dose de vaccin bien tolérée selon l’âge basée sur un schéma bayesien et mesure de l’immunogénicité humorale et cellulaire. La recherche de dose utilisera un schéma 321 Bayesien décrit par Cunanan en 2017.

 

Il concerne :

  • Enfants de 1 à 15 ans atteints de LA en cours de chimiothérapie ou dont la date de dernière séance de chimiothérapie est inférieure ou égale à 12 mois.
  • Fratrie des enfants atteints de LA (vivant sous le même toit > 50% du temps) : de 12 à 15 ans.

 

Objectif principal :

Evaluer la tolérance et l’immunogénicité du vaccin COMIRNATY® (BNT162b2) (deux injections à 21-28 jours d’intervalle) chez les enfants atteints de LA (1 à 15 ans) et leur fratrie (12-15 ans).

 

Objectifs secondaires :

  • Evaluer le taux des IgG anti-S à l’inclusion, entre 21 et 28 jours, 2 mois, 6 mois et 12 mois de la 1ère dose.
  • Etudier le taux des IgG anti-N à l’inclusion, entre 21 et 28 jours, 2 mois, 6 mois et 12 mois de la 1ère dose.
  • Étudier la capacité de neutralisation des IgG anti-Spike (en cas de détection d’IgG anti-Spike) contre les souches de SARS-CoV-2 en circulation et la réponse cellulaire T spécifique (Elispot) anti-SARS-CoV-2 à 0, 2, 6 et 12 mois de la 1ère injection chez les enfants sains et atteints de LA.
  • Comparer la qualité des réponses vaccinales humorale et cellulaire chez les enfants sains et les enfants atteints de LA
  • Corréler les réponses vaccinales humorale et cellulaire au statut immunitaire des enfants vaccinés atteints de LA au moment de la vaccination
  • Évaluer le taux d’infections à SARS-CoV-2 symptomatiques chez les enfants atteints de LA et chez leur entourage dans les 12 mois suivant la première injection
  • En cas d’infection chez un enfant vacciné :
    • Déterminer la nature de la souche causale par séquençage
    • Estimer la proportion de formes graves selon l’échelle OMS
    • Évaluer le nombre de jours de retard au traitement de chimiothérapie
    • Etudier la clairance du virus par PCR nasopharyngée et salivaire au diagnostic, J8, J15 et à J28 du diagnostic chez l’enfant atteint de leucémie
    • Rechercher les facteurs prédictifs d’infection liés à l’enfant ou la fratrie
  • Evaluer la dissémination de l’infection au sein du foyer (Une PCR de tous les cas contacts du foyer familial sera demandée, contrôlée à J7 en cas de négativité, comme recommandé actuellement dans le cadre des soins courants).

 

Déroulement de l’essai :

  • Après signature du consentement éclairé, les sujets candidats feront l’objet d’une visite médicale d’inclusion, comprenant un interrogatoire, un examen clinique et un bilan biologique pour vérifier leur éligibilité. Le résultat de la PCR Covid-19 sera attendu avant administration du vaccin.
  • Pour tout sujet inclus, 2 doses du vaccin COMIRNATY® (BNT162b2 à J0 et J21) seront administrées (sauf si TDL après 1ère dose).
  • Une 3ème dose est prévue pour les patients traités pour une leucémie aiguë, en l’absence de séroconversion à 2 mois de la 1ère injection.
  • Les patients atteints de LA seront stratifiés en 3 groupes d’âge : ≥1-<2 ans, ≥2-<5 ans, ≥5-<12 ans
  • 3 doses de vaccin ont été prédéfinies (10, 20, et 30 µg) pour évaluation chez les enfants de 1 à moins de 12 ans. Les enfants 12 ans et plus recevront la dose de 30 µg.
  • Les inclusions seront séquentielles par cohorte de 3, stratifiées par âge.
  • Une recherche de dose de vaccin maximale tolérée sera réalisée chez les enfants de moins de 12 ans atteints de LA. On utilisera le schéma 321 (Cunanan 2017) permettant d’estimer la dose tolérée pour chaque strate d’âge tout en tenant compte des événements observés entre cohortes selon un modèle hiérarchique.

 

Critères d'inclusion
  • Enfant de 1 à 15 ans :
    • Atteint de leucémie aiguë lymphoblastique en cours de chimiothérapie (2 semaines au minimum après la dernière injection de PEG-ASPARAGINASE) ou dont la dernière chimiothérapie est inférieure ou égale à 12 mois.
    • OU Atteint de leucémie aiguë myéloïde dans les 12 mois après la fin du traitement
  • Frère ou sœur de 12 à 15 ans vivant sous le même toit que l’enfant atteint de LA plus de 50% du temps
  • Consentement éclairé des parents
  • Patient affilié à un régime de sécurité sociale
  • Pour les femmes en âge de procréer :
    • Un test sanguin négatif lors de la visite d’inclusion
  • ET utilisation d’une méthode contraceptive efficace au moins 4 semaines avant la vaccination et jusqu’au moins 12 semaines après la dernière vaccination
Critères de non inclusion
  • Infection documentée au SARS-CoV-2 en cours ou datant de moins de trois mois
  • Allergie clinique connue au polyéthylène glycol (PEG)
  • Taux de plaquettes < 50 G/L ou taux de PNN < 0.5G/L au moment de la vaccination
  • Vaccination dans les 4 semaines précédant la première injection ou ayant prévu de recevoir un vaccin homologué 4 semaines après la dernière injection.
  • Tout trouble hémorragique considéré comme une contre-indication à l'injection intramusculaire
  • Antécédents d’effets indésirables sévères après l’administration d’un vaccin incluant une réaction anaphylactique et les symptômes associés, comme un rash, une difficulté respiratoire un angio-oedème et une douleur abdominale, ou des antécédents de réaction allergique pouvant être exacerbée par un composant du vaccin
  • Participant ayant été vacciné contre le BCG au cours de l'année précédente.
  • Participant malade ou fébrile (température corporelle ≥38°C) dans les 72 heures précédentes présentant des symptômes suggérant la présence de COVID-19 ou avoir été cas contact au cours des 14 derniers jours avant la visite de pré-inclusion.
  • Allergie à l’un des composants du vaccin ou antécédents allergiques graves (de type anaphylactique)
  • Traitement reçu pour une infection Covid-19 (60 jours avant 1ère injection).
  • Infection connue au VIH, au VHC ou au VHB
  • L'utilisation d'Ig expérimentales, d'anticorps monoclonaux expérimentaux ou de sérum de convalescents n'est pas autorisée pendant l'étude
  • Femme enceinte, allaitement en cours ou test de grossesse positif lors de la visite d'inclusion.
  • Participation à un essai sur la vaccination
  • Participation sans l’accord du médecin investigateur à une autre recherche dans les 4 semaines avant la visite d’inclusion et pendant la durée de l’essai

ARPEGE BIOMARQUEURS - Analyse moléculaire intégrative de la Radiosensibilité individuelle en oncologie PEdiatrique dans l’inter région Grand-Est

Ouvert aux inclusions

ARPEGE BIOMARQUEURS - Analyse moléculaire intégrative de la Radiosensibilité individuelle en oncologie PEdiatrique dans l’inter région Grand-Est

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTout cancerStatut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseN/A
AgeInférieur à 18 ansRandomisationN/A
Type du traitementAutres (Radiothérapie)Nombre d'inclusions attendues en France 222
Voie(s) d'administration du traitementNA
Fin prévisionnelle des inclusions2034-09-30Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-13
Durée de participationAprès le traitement les patients sont suivis entre 3 mois et 14 ans.
N° EUDRACT2015-A00975-44N° ClinicalTrials.govNCT02827552
Promoteur international
NA
Promoteur Français
Institut de Cancérologie de Lorraine - Nancy
Investigateur principal
Dr Guillaume Vogin
Centres
Responsable du centre
Dr Véronique LAITHIER
Centre d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél : 03 81 21 81 38 / Mail : pediatrie-hemato@chu-besancon.fr  
Assistantes sociales
Frédérique POYART
Tél : 03 81 21 81 12 / Mail : fpoyart@chu-besancon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Stéphanie CLERC-GUAY
Tél : 03 81 21 91 62 / Mail : sclercguay@chu-besancon.fr
Responsable du centre
Dr Claire briandet
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 03 80 29 34 14 / Mail : nadira.mareghnia@chu-dijon.fr
Assistantes sociales
Chloé ARNOULT
Tel : 03 80 29 33 09 / Mail : chloe.arnoult@chu-dijon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Frédérique DEBOMY
Tel : 03 80 29 50 78 / Mail : frederique.debomy@chu-dijon.fr  
Responsable du centre
Dr Perrine MAREC-BERARD
Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 78 78 26 42
Assistantes sociales
Maryline SEVE
Tel : 04 69 16 65 58 / Mail : maryline.seve@chu-lyon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Cécile GIRAUD
Tel : 04 69 16 65 61 / Mail : cecile.giraud@lyon.unicancer.fr
Responsable du centre
Pr Pascal CHASTAGNER
Service d'Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 03 83 15 46 37 / Mail : onco.hemato.ped@chru-nancy.fr
Assistantes sociales
Aurore LECLERC
Tel : 03 83 15 45 08 / Mail : a.leclerc@chu-nancy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Sandrine PALL-KONDOLFF
Tel : 03 83 15 46 23 / Mail : s.pall-kondolff@chru-nancy.fr
Responsable du centre
Dr Claire PLUCHART
Unité d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tel : 03 26 78 35 53 / Mail : corinnemaitre@chu-reims.fr  et clampson@chu-reims.fr    
Assistantes sociales
Cécile LELEU
Tel : 03 26 78 75 06  / Mail : cecile.leleu@chu-reims.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Elmire SANTINI
Tel : 03 26 83 27 61 / Mail : esantini@chu-reims.fr
Responsable du centre
Pr Catherine PAILLARD
Service hémato-onco-immunologie pédiatrique
Tél : 03 88 12 80 91 / Mail : aurelie.martin2@chru-strasbourg.fr
Assistantes sociales
Simone VOLLE
Tel : 03 88 12 80 08 / Mail : Simone.volle@chru-strasbourg.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Olivia RICK
Tel : 03 88 12 80 72 / Mail : olivia.rick@chru-strasbourg.fr
Responsable du centre
Dr Marie-Pierre CASTEX
Unité d'Hémato-oncologie Pédiatrique
Tel : 05 34 55 86 10
Assistantes sociales
Mélanie LAUTRE
Tel : 05 34 55 87 12 / Mail : lautre.m@chu-toulouse.fr
Pauline BOHLAY
Tel : 05 34 55 85 93 / Mail : bohlay.p@chu-toulouse.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Gwennaëlle LE ROY
Tel : 05 67 77 13 94 / Mail : leroy.g@chu-toulouse.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude ouverte prospective non randomisée multicentrique.

 

Objectif principal :

Déterminer sur primo culture fibroblastique la capacité discriminante de biomarqueurs de radiosensibilité à prédire la survenue de toxicités précoces cutanées, muqueuses ou hématologiques qualifiées d’inhabituelles chez les enfants et adolescents traités par RT avec ou sans chimiothérapie préalable pour un cancer.

 

Objectifs secondaires :

A court terme :

  • Identifier des seuils pour chaque biomarqueur permettant de prédire la survenue de toxicités aigues cutanéo-muqueuses qualifiées d’inhabituelles afin de définir des groupes de radiosensibilité individuelle.
  • Comparer la capacité discriminante des biomarqueurs en IFI (ATM, H2AX d’une part et micronoyaux)
  • Développer un modèle pronostique multivarié combinant les biomarqueurs

A long terme :

  • Identifier le pouvoir discriminant des biomarqueurs à prédire la survenue de toxicités tardives de grade 3-4 chez les enfants et adolescents traités par RT pour un cancer ainsi que des seuils de prédiction pour chaque biomarqueur.
  • Décrire les biomarqueurs de radiosensibilité dans le sous-groupe de patients développant des tumeurs secondaires
  • Étudier la corrélation entre le degré de sévérité d’une toxicité précoce et l’apparition d’une toxicité tardive ou d’une séquelle grave (incluant les tumeurs secondaires).

 

Critère de jugement principal :

La radiosensibilité des fibroblastes est étudiée par Immunofluorescence indirecte en comptabilisant sur lames et par microscopie à fluorescence le nombre (et écart-type) de CDB résiduelles à 24h (nombre de foci gH2AX à24 h) après une dose unique de 2 Gy.

Critères d'inclusion
  • Enfant ou adolescents < 18 ans
  • Patient ayant une indication de radiothérapie dans le cadre de la stratégie de contrôle local de la tumeur primitive
  • Indication théorique de radiothérapie en fractionnement standard (1,8 Gy à 2,2 Gy / fraction : 5 fr/semaine) quelles que soient la technique et la particule utilisées
  • Patient affilié à un régime de sécurité sociale
  • Patient et/ou parents ou détenteurs de l’autorité parentale ayant daté et signé un consentement éclairé
Critères de non inclusion
  • Contre-indication à la biopsie cutanée
  • Contre-indication à la radiothérapie
  • Radiothérapie à visée palliative
  • Traitement antérieur par RT dans la même zone (réirradiation)
  • Indication de RT hypofractionnée
  • Suivi du patient impossible
  • Personnes privées de liberté ou sous tutelle (y compris la curatelle)

LIBRETTO-001 - Étude de phase I-II portant sur LOXO-292 administré par voie orale chez des patients atteints de tumeurs solides avancées, comprenant tumeurs solides exprimant le gène de fusion RET, cancer médullaire de la thyroïde et autres tumeurs présentant une activation du RET

Ouvert aux inclusions

LIBRETTO-001 - Étude de phase I-II portant sur LOXO-292 administré par voie orale chez des patients atteints de tumeurs solides avancées, comprenant tumeurs solides exprimant le gène de fusion RET, cancer médullaire de la thyroïde et autres tumeurs présentant une activation du RET

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTumeurs solides avancées Statut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseI/II
AgeSupérieur ou égal à 12 ansRandomisationNON
Type du traitementTraitement exclusif (Thérapie ciblée)Nombre d'inclusions attendues en France 970
Voie(s) d'administration du traitementPrise orale
Fin prévisionnelle des inclusions2022-03-31Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-13
Durée de participationN/A
N° EUDRACT2017-000800-59N° ClinicalTrials.govNCT03157128
Promoteur international
Loxo Oncology
Promoteur Français
Loxo Oncology
Investigateur principal
Dr Benjamin Besse
Co-IP : Dr Birgit Geoerger
Centres
Responsable du centre
Dr Daniel ORBACH
Service de Pédiatrie - Centre oncologie SIREDO
Tél : 01 44 32 45 55 / Mail : cecilia.turpin@curie.fr
Assistantes sociales
Sandra TOSCANI
Tel : 01 44 32 40 78 / Mail : sandra.toscani@curie.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Anne MACLOU
Tel : 01 56 24 59 75 / Mail : anne.maclou@curie.fr
Responsable du centre
Dr Dominique VALTEAU-COUANET
Département de Cancérologie de l´Enfant et de l´Adolescent
Tél. : 01 42 11 41 73 / Mail : Laetitia.ZERIOUH@gustaveroussy.fr
Assistantes sociales
Vanessa BOISNOIR
Tel : 01 42 11 63 82 / Mail : Vanessa.boisnoir@gustaveroussy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BOUVET-FORTEAU
Tel : 01 42 11 41 42 / Mail : Nathalie.BOUVET@gustaveroussy.fr

 

 

Descriptif de l'étude

C’est une étude de phase I/II a pour but d’étudier la sécurité d’un médicament expérimental appelé LOXO-101. Elle comprend 2 phases :

  • Phase I (escalade de dose) : les patients reçoivent du selpercatinib PO selon un schéma d’escalade de dose. Le traitement est répété tous les 28 jours en l’absence de progression de maladie ou de toxicités.
  • Phase II (expansion de cohortes) : les patients sont répartis en 5 cohortes selon leur type de cancer. Tous les patients reçoivent du selpercatinib PO à la dose recommandée établie lors de la phase I. Le traitement est répété en l’absence de progression de maladie ou de toxicités.

Les patients sont suivis pendant une durée maximale de 2 ans après le début de l’étude.

 

Objectif principal :

Phase I : Évaluer la dose maximale tolérée à 28 jours et la dose recommandée pour la phase 2 jusqu’à 1 an.

Phase II : Évaluer le taux de réponse objective par un comité indépendant, selon les critères RECIST v1.1 ou RANO, en fonction du type de tumeur jusqu’à 2 ans.

 

Objectifs secondaires :

Phase I et II :

  • Évaluer la fréquence, la gravité des événements indésirables liés au traitement et des événements indésirables graves.
  • Évaluer les paramètres pharmacocinétiques
  • Évaluer le taux de réponse objective selon les critères RECIST v1.1 ou RANO selon le type de tumeur.

Phase II :

  • Évaluer le meilleur changement de la taille de la tumeur par rapport au départ.
  • Évaluer la durée de la réponse.
  • Évaluer la durée de la réponse et le taux de réponse objective du système nerveux central.
  • Évaluer le délai avant réponse et la meilleure réponse.
  • Évaluer le taux de bénéfice clinique.
  • Évaluer la survie sans progression.
  • Évaluer la survie générale.
  • Évaluer la fréquence, la gravité des événements indésirables liés au traitement et des événements indésirables graves.

 

Critère d'évaluation principal :

Phase I : Dose maximale tolérée et Dose recommandée pour la phase 2.

Phase II : Taux de réponse objective.

Critères d'inclusion
  • Âge supérieur ou égal à 12 ans
  • Tumeur solide localement avancée ou métastatique, en progression, intolérante, non éligible au traitement standard ou refus du traitement standard
  • Une altération du gène RET n'est pas nécessaire à l’inclusion. Une fois qu'une exposition pharmacocinétique adéquate est atteinte, il est nécessaire de prouver l'altération du gène RET dans la tumeur et/ou le sang
  • Au moins une lésion mesurable radiographiquement par tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique selon les critères RECIST v1.1 ou RANO selon le type de tumeur
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS) ou indice de performance de Lansky ≥ 40%
  • Espérance de vie ≥ 3 mois
  • Fonction hématologique, hépatique et rénale normales
  • Fonction cardiaque : intervalle QT corrigé ≤ 470 msec (facteur de correction de Fredericia)
  • Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale
  • Consentement éclairé signé

Phase II :

  • Signes d'altération du gène RET dans la tumeur. Cependant, un test ADN germinal positif pour une mutation du gène RET est acceptable en l'absence de test du tissu tumoral chez les patients ayant un cancer médullaire de la thyroïde
  • Au moins une lésion mesurable telle que définie par les critères RECIST v1.1 ou RANO, selon le type de tumeur et non irradiée auparavant
  • Cohorte 1 et 3 : Traitement standard antérieur adapté à leur type de tumeur et au stade de la maladie, ou intolérance au traitement standard
  • Cohorte 4 : Progression radiographique de la maladie au cours des 14 derniers mois
  • Signes d'altération du gène RET dans la tumeur. Cependant, un test ADN germinal positif pour une mutation du gène RET est acceptable en l'absence de test du tissu tumoral chez les patients ayant un cancer médullaire de la thyroïde
  • Cancer médullaire de la thyroïde ne répondant pas aux exigences cohortes 3 ou 4. Une mutation RET connue n’est pas requise
  • Un cancer de la thyroïde médullaire avec syndrome du spectre de cancer ou des cancers de la thyroïde peu différenciés avec une autre altération/activation RET peut être autorisé avec l'approbation préalable du promoteur
  • ADN libre circulant positif pour une altération du gène RET non présent dans un échantillon de tumeur
  • Maladie non mesurable selon critères RECIST v1.1 ou RANO
Critères de non inclusion
  • Tumeur primaire du système nerveux central symptomatique, métastases, carcinomatose leptoméningée ou compression de la moelle épinière non traitée. Les patients ayant des symptômes neurologiques et une imagerie du système nerveux central stables et que la dose de stéroïdes est stable 14 jours avant le début de l’étude et qu'aucune intervention chirurgicale ni radiothérapie sur le système nerveux central n'a été réalisée pendant 28 jours (14 jours si radiochirurgie stéréotaxique) sont autorisés
  • Cardiopathie active cliniquement significative ou antécédent d'infarctus du myocarde dans les 6 mois précédant le début de l’étude
  • Tout traitement ou phytothérapie contenant un inhibiteur ou un inducteur fort du CYP3A4
  • Traitement antérieur par un ou plusieurs inhibiteurs sélectifs de RET. Un traitement antérieur par un inhibiteur de multikinase avec une activité anti-RET est autorisé.
  • Traitement par un agent expérimental ou un anticancéreux dans les 5 demi-vies ou 2 semaines (selon la durée la plus courte) avant le début du traitement à l’étude
  • Radiothérapie palliative avec un champ de radiation limité dans la semaine qui précède le début de l’étude, à l'exception des patients recevant une radiothérapie ≥ 30% sur moelle osseuse ou avec un champ de radiation large, qui doit être complété au moins 4 semaines avant la première dose du traitement à l'étude
  • Intervention chirurgicale majeure dans les 4 semaines précédant le début du traitement à l’étude
  • Toxicités d’un traitement anti-cancéreux antérieur non revenues à un grade ≤ 1 (CTCAE) (les patients ayant une alopécie ou une neuropathie antérieure de grade 2 liée au traitement par le platine sont autorisés)
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement

SBRT - Etude de faisabilité, multicentriques, évaluant le taux de contrôle local après une radiothérapie hypofractionnée en conditions stéréotaxiques (SBRT) chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte ayant des tumeurs malignes

Clos

SBRT - Etude de faisabilité, multicentriques, évaluant le taux de contrôle local après une radiothérapie hypofractionnée en conditions stéréotaxiques (SBRT) chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte ayant des tumeurs malignes

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTumeurs malignesStatut de l'essaiClos
Type de l’étudeInterventionnellePhaseN/A
AgeEntre 18 mois et 20 ansRandomisationOUI
Type du traitementTraitement exclusif (Radiothérapie)Nombre d'inclusions attendues en France 80
Voie(s) d'administration du traitementN/A
Fin prévisionnelle des inclusions2021-12-31Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-13
Durée de participationLes patients sont revus 3 mois, 6 mois, 12 mois, puis 24 mois après la fin des traitements.
N° EUDRACTN/AN° ClinicalTrials.govNCT02013297
Promoteur international
NA
Promoteur Français
Centre Léon Bérard
Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de Lyon
Investigateur principal
Dr Line Claude
Centres

Cette étude est fermée

Responsable du centre
Dr Stéphane DUCASSOU
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 0557820438 / Mail : Sandrine.destips@chu-bordeaux.fr
Assistantes sociales
Camille SOUBIELLE
Tél : 05 56 79 59 26 / Mail : Camille.soubielle@chu-bordeaux.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Maria MERCHED
Tél : 05 57 82 04 39 / Mail : maria.merched@chu-bordeaux.fr
Responsable du centre
Dr Anne-Sophie DEFACHELLES
Service de Pédiatrie
Tél : 03 20 29 59 56 / Mail : assistantes-pediatrie@o-lambret.fr                
Assistantes sociales
Julie JACQUOT
Tel : 03 20 29 59 56  / Mail : j-jacquot@o-lambret.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Fabienne DUMONT
Tel : 03 20 29 59 59 (poste 5828) / Mail : f-dumont@o-lambret.fr
Responsable du centre
Dr Perrine MAREC-BERARD
Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 78 78 26 42
Assistantes sociales
Maryline SEVE
Tel : 04 69 16 65 58 / Mail : maryline.seve@chu-lyon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Cécile GIRAUD
Tel : 04 69 16 65 61 / Mail : cecile.giraud@lyon.unicancer.fr
Responsable du centre
Pr Gérard MICHEL
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 91 38 67 76
Assistantes sociales
Nathalie VIOLINI
Tel : 04 91 38 68 62 / Mail : Nathalie.VIOLINI@ap-hm.fr
Brigitte ROSSAT
Tel : 04 91 38 68 62 / Brigitte.ROSSAT@ap-hm.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Françoise VION-DURY
Tel : 04 91 38 69 63 / Mail : Francoise.Bourgue.vion-dury@ap-hm.fr
Responsable du centre
Pr Pascal CHASTAGNER
Service d'Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 03 83 15 46 37 / Mail : onco.hemato.ped@chru-nancy.fr
Assistantes sociales
Aurore LECLERC
Tel : 03 83 15 45 08 / Mail : a.leclerc@chu-nancy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Sandrine PALL-KONDOLFF
Tel : 03 83 15 46 23 / Mail : s.pall-kondolff@chru-nancy.fr
Responsable du centre
Pr Pierre ROHRLICH
Service Unité d’Hémato-oncologiePédiatrique
Tél : 04 92 03 60 64 / Mail : rohrlich.ps@chu-nice.fr
Assistantes sociales
Priscille SCHATZKINE
Tel : 04 92 03 61 92 ou 61 94 / Mail : Schatzkine.p@chu-nice.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle CHAMPENOIS
Tel : 04 92 03 93 44 / Mail : champenois.i@chu-nice.fr
Responsable du centre
Dr Daniel ORBACH
Service de Pédiatrie - Centre oncologie SIREDO
Tél : 01 44 32 45 55 / Mail : cecilia.turpin@curie.fr
Assistantes sociales
Sandra TOSCANI
Tel : 01 44 32 40 78 / Mail : sandra.toscani@curie.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Anne MACLOU
Tel : 01 56 24 59 75 / Mail : anne.maclou@curie.fr
Responsable du centre
Pr Philippe COLOMBAT
Service d’Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 47 47 47 51
 
Assistantes sociales
Ismeri LEBLANC
Tel : 02 34 38 94 48 / Mail : i.leblanc@chu-tours.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Christine COLOMBAT
Tel : 02 47 47 47 47 poste 76793 / Mail : c.colombat@chu-tours.fr
Responsable du centre
Dr Dominique VALTEAU-COUANET
Département de Cancérologie de l´Enfant et de l´Adolescent
Tél. : 01 42 11 41 73 / Mail : Laetitia.ZERIOUH@gustaveroussy.fr
Assistantes sociales
Vanessa BOISNOIR
Tel : 01 42 11 63 82 / Mail : Vanessa.boisnoir@gustaveroussy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BOUVET-FORTEAU
Tel : 01 42 11 41 42 / Mail : Nathalie.BOUVET@gustaveroussy.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude de faisabilité, multicentrique.

Les patients ayant des épendymomes sont randomisés en deux bras :

  • Bras A : les patients reçoivent une radiothérapie hypofractionnée en conditions stéréotaxiques à raison de 8 Gy par fraction répétée 3 fois.
  • Bras B : les patients reçoivent la même radiothérapie que dans le Bras A, à raison de 5 Gy par fraction, répétée 5 fois.

Les patients ayant des métastases cérébrales, ou lésions spinales ou lésions pulmonaires reçoivent différents schémas de radiothérapie en fonction du profil de la maladie et de différents paramètres tels que la taille, le nombre de lésions.

Les patients sont revus 3 mois, 6 mois, 12 mois, puis 24 mois après la fin des traitements. Le bilan de suivi comprend un examen clinique et un examen radiologique comprenant une IRM et/ou un scanner.

 

Objectif principal :

Évaluer l’efficacité de la radiothérapie hypofractionnée en condition stéréotaxique (taux de contrôle local des sites traités) à 6 mois.

 

Objectifs secondaires :

  • Évaluer le contrôle local entre 1,5 et 3 mois, à 12 mois et à 24 mois.
  • Évaluer la survie sans progression.
  • Évaluer la survie globale.
  • Évaluer les toxicités aigües et à moyen terme à 3, 6, 12 et 24 mois (évaluée par l’intensité et l’incidence et gradée selon le CTCAE version 4.0).
  • Évaluer les toxicités tardives.

 

Critère d'évaluation principal :

Taux de contrôle local et survie sans progression.

Critères d'inclusion
  • Age ≥ 18 mois et ≤ 20 ans
  • Tumeur primitive maligne, prouvée histologiquement ou cytologiquement
  • Maladie systémique contrôlée ou d’évolution lente
  • Indication de SBRT validée en RCP pédiatrie (ou adulte si adapté) et en web conférence nationale de radiothérapie
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS)
  • Métastases cérébrales (nombre ≤ 3 sur l’IRM), non opérables, non hémorragiques, inférieures à 3 cm chacune, situées hors du tronc cérébral
  • Tumeurs primitives ou secondaires (au plus 3 métastases) spinales ou para spinales, non opérables ou avec un résidu macroscopique non opérable, inférieures à 5 cm
  • Métastases pulmonaires (nombre ≤3), inférieures à 5 cm, non opérables ou avec un résidu macroscopique non opérable.
  • Rechute locale de tumeur primitive ou secondaire (isolée) intra ou extra crânienne antérieurement irradiée, non opérable ou avec un résidumacroscopique non opérable
  • Patient affilé à un régime de sécurité sociale
  • Critères applicables uniquement aux épendymomes en rechute : épendymome intracrânien localisé au diagnostic prouvé histologiquement
  • Épendymome antérieurement irradié
  • Rechute exclusivement locale, en territoire irradié
  • RCP neuro-oncologique ayant confirmé la rechute locale exclusive (évolution uniquement locale à l’IRM cérébrale, LCR normal, IRM spinale normale)
  • RCP neuro-oncologique ayant statué sur l’opérabilité de la rechute de l’épendymome avant la stéréotaxie
  • Délai entre la fin de l’irradiation antérieure et la rechute ≥ 1 an
  • Consentement éclairé et signé par le patient ou par le responsable légal si enfant mineur
Critères de non inclusion
  • Chimiothérapie concomitante
  • Absence de lésion mesurable (sauf pour les rechutes d’épendymome opéré complètement)
  • Suivi impossible
  • Critères applicables uniquement aux épendymomes en rechute : Patient métastatique (y compris en intra-cérébral) au diagnostic et/ou à la rechute
  • Patient n’ayant jamais obtenu de rémission complète
  • Femme enceinte

REGORAFENIB 15906 - Etude multicentrique, en ouvert, non contrôlée de phase I, d'escalade de dose du Régorafénib (BAY 73-4506) chez des enfants ayant une tumeur solide maligne récurrente ou réfractaire aux thérapies standards

Ouvert aux inclusions

REGORAFENIB 15906 - Etude multicentrique, en ouvert, non contrôlée de phase I, d'escalade de dose du Régorafénib (BAY 73-4506) chez des enfants ayant une tumeur solide maligne récurrente ou réfractaire aux thérapies standards

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTumeur solide réfractaire ou en rechuteStatut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseI
AgeDe 6 mois à 18 ansRandomisationNON
Type du traitementTraitement exclusif (Thérapie ciblée)Nombre d'inclusions attendues en France 62
Voie(s) d'administration du traitementPrise orale
Fin prévisionnelle des inclusions2022-04-11Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-13
Durée de participationN/A
N° EUDRACT2013-003579-36N° ClinicalTrials.govNCT02085148
Promoteur international
Bayer
Promoteur Français
Bayer
Investigateur principal
Dr Birgit Georger
Centres
Responsable du centre
Dr Perrine MAREC-BERARD
Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 78 78 26 42
Assistantes sociales
Maryline SEVE
Tel : 04 69 16 65 58 / Mail : maryline.seve@chu-lyon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Cécile GIRAUD
Tel : 04 69 16 65 61 / Mail : cecile.giraud@lyon.unicancer.fr
Responsable du centre
Pr Gérard MICHEL
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 91 38 67 76
Assistantes sociales
Nathalie VIOLINI
Tel : 04 91 38 68 62 / Mail : Nathalie.VIOLINI@ap-hm.fr
Brigitte ROSSAT
Tel : 04 91 38 68 62 / Brigitte.ROSSAT@ap-hm.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Françoise VION-DURY
Tel : 04 91 38 69 63 / Mail : Francoise.Bourgue.vion-dury@ap-hm.fr
Responsable du centre
Dr Daniel ORBACH
Service de Pédiatrie - Centre oncologie SIREDO
Tél : 01 44 32 45 55 / Mail : cecilia.turpin@curie.fr
Assistantes sociales
Sandra TOSCANI
Tel : 01 44 32 40 78 / Mail : sandra.toscani@curie.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Anne MACLOU
Tel : 01 56 24 59 75 / Mail : anne.maclou@curie.fr
Responsable du centre
Dr Dominique VALTEAU-COUANET
Département de Cancérologie de l´Enfant et de l´Adolescent
Tél. : 01 42 11 41 73 / Mail : Laetitia.ZERIOUH@gustaveroussy.fr
Assistantes sociales
Vanessa BOISNOIR
Tel : 01 42 11 63 82 / Mail : Vanessa.boisnoir@gustaveroussy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BOUVET-FORTEAU
Tel : 01 42 11 41 42 / Mail : Nathalie.BOUVET@gustaveroussy.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude internationale, interventionnelle, de phase I, multicentrique, en ouvert, non randomisée et prospective.

Objectifs principaux :

Les objectifs principaux de la phase d’escalade de dose étaient les suivants :

  • Définir le profil de tolérance, la dose maximale tolérée (DMT) et la dose recommandée pour la phase 2 (DRP2) du régorafénib administré par voie orale en monothérapie selon un schéma thérapeutique de 3 semaines sous traitement : 1 semaine sans traitement, en cycles répétés de 28 jours chez des enfants présentant des tumeurs malignes solides en récidive ou réfractaires au traitement standard.
  • Caractériser la pharmacocinétique du régorafénib

L’objectif principal de la phase d’expansion est de définir le profil de tolérance, la DMT et la DRP2 du régorafénib administré par voie orale en association avec une chimiothérapie à base de vincristine et irinotécan (VI) chez des enfants présentant un rhabdomyosarcome (RMS) ou une autre tumeur solide maligne listée dans les critères d’inclusion, en récidive ou réfractaire aux traitements standards.

 

Objectifs secondaires :

Les objectifs secondaires de la phase d’escalade de dose étaient les suivants :

  • Evaluation exploratoire de l'activité anti-tumorale du régorafénib
  • Evaluation des paramètres pharmacodynamiques du régorafénib
  • Evaluation de l’acceptabilité et de l’appréciation du goût des formulations, comprimés et granulés

Les objectifs secondaires de la phase d’expansion sont les suivants :

  • Caractériser les paramètres pharmacocinétiques du régorafénib administré en association avec la chimiothérapie VI
  • Evaluer l'activité anti-tumorale du régorafénib en administré association avec la chimiothérapie VI
  • Caractériser les paramètres pharmacocinétiques de l’irinotécan administré en association avec le régorafénib
  • Evaluer les paramètres pharmacodynamiques du régorafénib en association avec la chimiothérapie VI
  • Evaluer l’acceptabilité et de l’appréciation du goût par les patients des formulations du régorafénib : comprimés et granulés
Critères d'inclusion
  • Enfant âgé de 6 mois à moins de 18 ans
  • Formulaire de consentement éclairé signé par les sujets et/ou les parents/tuteurs légaux des sujets et formulaire d'assentiment approprié pour l'âge obtenu avant toute procédure spécifique de l'étude
  • Diagnostic : les sujets doivent présenter un RMS ou l’une des tumeurs malignes suivantes : sarcome d’Ewing, hépatoblastome, neuroblastome ou tumeur de Wilms en récidive ou réfractaire, pour lesquels l’association vinvcristine/irinotécan est considérée comme un traitement de référence et un rationnel scientifique existe pour associer cette chimiothérapie au régorafénib
  • Les adolescentes sexuellement actives en âge de procréer et les adolescents sexuellement actifs doivent accepter d'utiliser une contraception adéquate avant d'entrer dans l’étude et jusqu'au moins 3 mois après la dernière administration du traitement de l'étude. L'abstinence est considérée comme une méthode de contraception adéquate. Pour les adolescentes sexuellement actives, 2 méthodes de contraception efficaces sont obligatoires. L'investigateur ou un associé désigné par lui devra conseiller le patient sur l'obtention d'une contraception adéquate. Une contraception adéquate est définie dans cette étude comme une méthode quelconque recommandée médicalement (ou une association de méthodes) conformément aux soins standards. Il devra être conseillé aux patients de sexe masculin après le début de leur puberté de ne pas concevoir d’enfants pendant et jusqu’à 6 mois après le traitement par la vincristine; tous les patients de sexe masculin après le début de leur puberté devront, avant le traitement de l’étude, être informés sur la conservation de leur sperme à cause du risque d’infertilité irréversible dû au traitement par la vincristine
  • Les adolescentes sexuellement actives en âge d'avoir des enfants devront faire un test de grossesse au maximum 7 jours avant le début du traitement à l'étude et un résultat négatif à ce test doit être documenté avant le début du traitement
  • Les patients doivent présenter au moins une lésion mesurable ou évaluable suivant les critères RECIST (Critères d'évaluation de la réponse thérapeutique dans les tumeurs solides) V1.1. Pour les patients présentant un neuroblastome avec atteinte ostéomédullaire, le score SIOPEN sera utilisé. Une scintigraphie osseuse (si cliniquement indiquée) doit être effectuée dans les 12 semaines avant le début du traitement à l’étude
  • Espérance de vie d'au moins 12 semaines à compter de la signature du consentement éclairé/assentiment
  • Score de performance : Karnofsky >= 70 % pour les patients de plus de 12 ans et Lansky >= 70 % pour les patients de 12 ans et moins. Les parésies ou paralysies motrices dues au cancer ne seront pas prises en compte dans l’évaluation du score de performance. Les déficits neurologiques du patient doivent avoir été stables pendant au moins 1 semaine avant la première dose du traitement à l'étude
  • Fonction hématologique adéquate évaluée par les valeurs biologiques suivantes dans les 7 jours précédant le début du traitement à l'étude :
    • Nombre absolu de polynucléaires neutrophiles : >= 1,0 x 109/l
    • Numération plaquettaire : >= 100 x 109/l (indépendamment de transfusion)
    • Hémoglobine : >= 8,0 g/dl
  • Fonction rénale adéquate définie par une clairance de la créatinine basée sur l'estimation de Schwartz >= 70 ml/min/1,73m²
  • Rapport normalisé international (INR) <= 1,5 x la limite supérieure de la normale (LSN) et temps de céphaline- activée (TCA) <= 1,5 x LSN
  • Lipase <= 1,5 x LSN
  • Fonction hépatique adéquate définie comme :
  • Aspartate aminotransférase et alanine aminotransférase (ASAT/ALAT) <= 3,0 x LSN
  • Bilirubine totale (somme de la bilirubine conjuguée et non conjuguée) <= 1,5 x LSN
  • Phosphatases alcalines <= 2,5 x LSN pour l'âge (<= 5 x LSN pour les sujets atteints de tumeurs osseuses)
Critères de non inclusion
  • Traitement antérieur par régorafénib. Les patients définitivement sortis de l'étude ne pourront pas y être à nouveau inclus
  • Sujets avec tumeurs du SNC ou avec métastases du SNC connues
  • Infection active ou non maîtrisée (grade NCI-CTCAE V4.0 > 2 lors de la sélection)
  • Hépatite B ou C active ou hépatite B ou C chronique exigeant un ttt antiviral
  • Antécédent connu infection par VIH
  • Procédure chirurgicale majeure ou blessure traumatique significative dans les 28j avant début de l’étude. Biopsie de moelle osseuse et pose de voies centrales non considérées comme des procédures chirurgicales majeures
  • Plaie, ulcère ou fracture osseuse ne cicatrisant pas
  • Troubles convulsifs exigeant ttt par carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, éthosuximide, acide valproïque, tiagabine, felbamate, zomisamide ou lamotrigine. Patients avec atcd d'épilepsie contrôlée par lévétiracétam ou gabapentine autorisés à participer à l'étude
  • Hypertension non contrôlée et de grade NCICTCAE v.4.0 > 1 (pression artérielle > LSN de manière récurrente ou persistante [>= 24 heures] : PA > 95e percentile pour l'âge, la taille et le sexe)
  • Hémorragie cliniquement significative (NCI-CTCAE v.4.0 grade >= 3) dans les 30j avant le début étude
  • Événements thrombotiques ou emboliques artériels ou veineux du type thrombose veineuse profonde ou embolie pulmonaire dans les 6 mois avant le début de l’étude (sauf si thrombose veineuse liée à un cathéter et traitée de manière adéquate survenue plus de 1 mois avant le début de l’étude)
  • Troubles de la coagulation ou thrombose actuelle ou antérieure
  • Anomalies cardiaques, par ex insuffisance cardiaque congestive (classification de l'insuffisance cardiaque de Rosse modifiée pour les enfants, classe >= 2) et arythmies cardiaques exigeant ttt anti-arythmique (bêtabloquants ou digoxine autorisés)
  • Antécédent allogreffe (y compris greffe moelle osseuse allogénique)
  • Toxicité non résolue de grade NCI-CTCAE v.4.0 >1 attribuée à un ttt/une procédure antérieur(e) (sauf alopécie, ototoxicité induite par la chimiothérapie, et, conformément aux critères d'éligibilité ci-dessus, anémie avec hémoglobine >= 8 mg/dl et NAN >= 1,0 x 109/l)
  • Épanchement pleural ou ascite avec retentissement respiratoire (dyspnée de grade 2 selon les critères NCI-CTCAE v. 4.0)
  • Toute autre pathologie maligne traitée avant l’entrée dans l’étude
  • Hypersensibilité connue à l'un des médicaments à l'étude, aux classes de médicaments à l'étude ou à des excipients de la formulation
  • Grossesse ou allaitement
  • Affections gastro-intestinales significatives dont le symptôme majeur est une diarrhée, p. ex. maladie de Crohn ou malabsorption
  • Pneumopathie interstitielle avec signes et symptômes présents au moment de la sélection
  • Toute autre affection grave ou instable ou toute autre maladie, condition
  • psychologique ou sociale susceptible de compromettre la sécurité du sujet et/ou son observance des procédures de l'étude ou susceptible d'interférer avec la participation du sujet à l'étude ou l'évaluation des résultats de l'étude
  • Affiliation étroite avec le site d'étude, par exemple personne proche de l'investigateur ou d'une personne dépendante (par exemple employé ou étudiant du site d'étude)

PZPX2203 (Pazopanib) - Etude de phase II du pazopanib (GW786034) chez des enfants, adolescents et jeunes adultes ayant des tumeurs solides réfractaires

Clos

PZPX2203 (Pazopanib) - Etude de phase II du pazopanib (GW786034) chez des enfants, adolescents et jeunes adultes ayant des tumeurs solides réfractaires

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTumeurs solides réfractairesStatut de l'essaiClos
Type de l’étudeInterventionnellePhaseII
AgeDe 1 an à 18 ansRandomisationNON
Type du traitementTraitement exclusif (Thérapie ciblée)Nombre d'inclusions attendues en France 154
Voie(s) d'administration du traitementPrise orale
Fin prévisionnelle des inclusions2019-11-05Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-13
Durée de participationLe traitement est poursuivi jusqu’à progression de la maladie ou intolérance au traitement. Les patients sont suivis pendant 28 jours après l’arrêt du traitement à l’étude puis sont revus tous les 3 mois.
N° EUDRACT2013-003595-12N° ClinicalTrials.govNCT01956669
Promoteur international
Novartis
Promoteur Français
Novartis
Investigateur principal
Dr Isabelle Aerts
Centres

Aucun centre rattaché

Cette étude est fermée

 

 

Descriptif de l'étude

C’est une étude de phase II non randomisée et multicentrique.

Les patients sont répartis en 7 cohortes selon le type de tumeur dont ils sont atteints (ostéosarcome, sarcome d’Ewing, rhabdomyosarcome, neuroblastome mesurable, neuroblastome évaluable, sarcome des tissus mous non rhabdomyosarcome et hépatoblastome).

Tous les patients reçoivent du pazopanib PO tous les jours en continu jusqu’à progression de la maladie ou intolérance au traitement.

Les patients sont suivis pendant 28 jours après l’arrêt du traitement à l’étude puis sont revus tous les 3 mois.

 

Objectif principal :

Déterminer le taux de réponse objective du pazopanib dans la population cible ayant des tumeurs de type histologique rhabdomyosarcome, sarcome des tissus mous non rhabdomyosarcome ou sarcome d’Ewing/ tumeur neuro-ectodermique primitive périphérique.

 

Objectifs secondaires :

  • Déterminer le taux de réponse objective du pazopanib dans la population cible ayant des tumeurs solides de type histologique ostéosarcome, neuroblastome mesurable ou évaluable ou hépatoblastome.
  • Définir et décrire les toxicités du pazopanib.
  • Déterminer la pharmacocinétique de la formulation en poudre pour suspension buvable.
  • Déterminer la survie sans progression.
  • Déterminer le délai jusqu’à progression.
  • Déterminer l’activité thérapeutique.
  • Évaluer la durée de réponse.
  • Évaluer la survie globale.
  • Étudier la relation entre la réponse tumorale et les cytokines angiogéniques.
  • Évaluer les relations génotype/phénotype entre VEGF et les autres membres de la voie de signalisation du VEGF chez les enfants ayant des sarcomes de tissus mous.
  • Évaluer les relations pharmacocinétique/pharmacodynamique du pazopanib avec les biomarqueurs et les effets cliniques, en incluant l’hypertension.

 

Critère d'évaluation principal :

Taux de réponse objective

Critères d'inclusion
  • Age ≥ 1 an et ≤ 18 ans
  • Confirmation histologique de l’une des tumeurs suivantes : rhabdomyosarcome, sarcome des tissus mous non rhabdomyosarcome, sarcome d’Ewing/tumeur neuroectodermique primitive périphérique, ostéosarcome, neuroblastome mesurable ou évaluable ou hépatoblastome
  • Maladie en rechute ou réfractaire à une thérapie antérieure
  • Maladie mesurable par radiographie (à l’exception des neuroblastomes)
  • Surface corporelle > 0,84 m² pour les patients prenant une formulation à base de comprimés
  • Indice de performance ≤ 2 (OMS), indice de Lansky (âge ≤ 16 ans) ou de Karnofsky (âge > 16 ans) ≥ 50 %
  • Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1 x 109/L, plaquettes ≥ 75 x 109/L, hémoglobine ≥ 8,0 g/dL. Les patients avec une atteinte de la moelle osseuse seront éligibles pour participer à l’étude clinique mais ne seront pas évaluables pour la toxicité hématologique
  • Fonction rénale : créatinine sérique selon l’âge ou clairance de la créatinine ≥ 70 mL/min, rapport protéinurie/créatininurie
  • Fonction thyroïdienne : TSH normale ou patient recevant une dose stable d’un traitement thyroïdien substitutif depuis au moins 4 semaines
  • Fonction ionique : anomalies de grade 1 au maximum pour le potassium, calcium, magnésium et phosphore (une supplémentation orale est autorisée)
  • Fonction hépatique : bilirubine ≤ 1,5 x LNS, transaminases ≤ 2,5 x LNS, albumine sérique ≥ 2 g/dL
  • Fonction cardiaque : fraction de raccourcissement ≥ 27 % ou intervalle QT corrigé (formule de Bazett)
  • Fonction de la coagulation : Temps de prothrombine (TP) ≤ 1,2 x LNS, temps de céphaline activée (TCA) ≤ 1,2 x LNS et International Normalized Ratio (INR) ≤ 1,2
  • Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins pendant 2 semaines après la fin du traitement de l’étude
  • Test de grossesse négatif
  • Consentement éclairé signé
Critères de non inclusion
  • Atteinte tumorale maligne connue du système nerveux central
  • Maladie hépatique sauf maladie de Gilbert, calculs biliaires asymptomatiques, métastases hépatiques ou maladie hépatique chronique stable
  • Antécédents de convulsions sauf si bon contrôle des crises convulsives
  • Infection non contrôlée
  • Preuve de saignement actif, hémorragie intra-tumorale, diathèse hémorragique
  • Antécédents d’événements thromboemboliques artériels incluant un accident ischémique transitoire ou un accident cérébro-vasculaire, embolie pulmonaire, thrombose veineuse profonde ou autre évènement thromboembolique veineux dans les 6 mois qui précèdent l’inclusion
  • Antécédents de saignement cliniquement significatif (hémorragie de grade 3) dans les 6 semaines qui précèdent l’inclusion (hémorragies du système nerveux central, pulmonaires ou gastro-intestinales incluses)
  • Antécédents de fistule abdominale, perforation gastro-intestinale, pneumothorax ou abcès intra-abdominal dans les 28 jours qui précèdent l’inclusion
  • Antécédents d’infarctus du myocarde, d’angor sévère ou instable, de maladie vasculaire périphérique ou d’allongement du QT familial
  • Traitement antérieur par chimiothérapie myélosuppressive dans les 3 semaines qui précèdent l’inclusion (6 semaines si traitement antérieur par nitrosourée)
  • Traitement antérieur par des facteurs de croissance hématopoïétiques dans les 7 jours qui précèdent l’inclusion (14 jours si traitement antérieur par pegfilgrastime)
  • Traitement antérieur par des agents biologiques (antinéoplasiques) dans les 7 jours qui précèdent l’inclusion (ou au-delà du délai connu pour la survenue d’effets indésirables). Les patients peuvent avoir été traités par du bévacizumab, VEGF-Trap, ou autres inhibiteurs de tyrosine kinase bloquant la voie du VEGF, s’ils n’ont pas progressé pendant qu’ils recevaient l’un de ces agents. Un traitement antérieur avec du pazopanib n’est pas autorisé
  • Traitement antérieur par anticorps monoclonaux dans les 21 jours qui précèdent l’inclusion ou toxicité associée au traitement non résolue à un grade ≤ 1
  • Radiothérapie locale palliative dans les 2 semaines qui précèdent l’inclusion
  • Irradiation corporelle totale, radiothérapie cranio-spinale ou irradiation d’au moins 50 % du pelvis dans les 3 mois qui précèdent l’inclusion
  • Irradiation substantielle de la moelle osseuse dans les 6 semaines qui précèdent l’inclusion
  • Traitement anticonvulsivant par inducteurs enzymatiques
  • Traitement par corticostéroïdes en dose instable ou non décroissante dans les 7 jours qui précèdent l’inclusion
  • Traitement concomitant par des médicaments expérimentaux, des agents anticancéreux ou une radiothérapie
  • Traitement par plus d’un anti-hypertenseur de grade 3 ou pression artérielle non contrôlée
  • Traitement anti-coagulant (warfarine et/ou héparine de bas poids moléculaire). Anticoagulation prophylactique de dispositif d’accès veineux ou artériel autorisée
  • Traitement avec des substrats du CYP3A4 ou des médicaments causant une prolongation de l’intervalle QTc
  • Greffe de cellules souches ou soutien par des cellules souches sans irradiation corporelle totale ayant eu lieu dans les 2 mois qui précèdent l’inclusion ou signe d’une réaction active du greffon contre l’hôte
  • Intervention chirurgicale majeure, laparoscopie, biopsie chirurgicale ou lésion traumatique importante dans les 28 jours qui précèdent le début de l’inclusion (la mise en place d’une chambre implantable sous-cutanée ou voie centrale n’est pas considérée comme étant une intervention chirurgicale majeure mais elle doit avoir eu lieu plus de 48 heures avant le début du traitement)
  • Biopsie au trocart dans les 7 jours qui précèdent le début du traitement (sauf ponction-aspiration et biopsie de la moelle osseuse de routine pour détermination du stade de la maladie)
  • Ponction-aspiration à l’aiguille fine ou placement d’une voie centrale dans les 48 heures qui précèdent le début du traitement
  • Blessure grave ou ne cicatrisant pas, ulcère ou fracture osseuse
  • Toxicités aiguës non résolues dues à une chimiothérapie, immunothérapie ou radiothérapie antérieure
  • Toute condition qui peut empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole
  • Incapacité à avaler un traitement par voie orale
  • Sérologie VHB ou VHC positive
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement

IC 2007-09 - Essai évaluant l'impact pronostique du profil génomique établi par Hybridation Génomique Comparative, chez des patients ayant un neuroblastome

Ouvert aux inclusions

IC 2007-09 - Essai évaluant l'impact pronostique du profil génomique établi par Hybridation Génomique Comparative, chez des patients ayant un neuroblastome

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieNeuroblastomeStatut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseN/A
AgeJusqu’à 18 ansRandomisationN/A
Type du traitementAutres (à visée pronostique)Nombre d'inclusions attendues en France 500
Voie(s) d'administration du traitementNA
Fin prévisionnelle des inclusions2022-06-30Date de la dernière mise à jour de la fiche2021-09-13
Durée de participationN/A
N° EUDRACTN/AN° ClinicalTrials.govNCT02864563
Promoteur international
NA
Promoteur Français
Institut Curie
Centre de Lutte Contre le Cancer (CLCC) de Paris
Investigateur principal
Dr Gudrun Schleiermacher
Centres
Responsable du centre
Pr Guy LEVERGER
Service d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tél : 01 44 73 60 62 / Mail : christine.coxo@aphp.fr
Assistantes sociales
Laurence STENGEL
Tél : 01 44 73 61 89 / mail : laurence.stengel@aphp.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Audrey GUILMATRE
Tél : 01 71 73 86 58 / mail : audrey.guilmatre@aphp.fr
Responsable du centre
Pr Isabelle PELLIER
Service d’Oncologie Pédiatrique
Tél. : 02 41 35 38 63 Fax : 02 41 35 52 91
Assistantes sociales
Tél : 02 41 35 49 85 / Mail : mabouvet@chu-chu-angers.fr
 
Attaché(e) de Recherche Clinique
Marianne ROUMY
02 41 35 63 85
marianne.roumy@chu-angers.fr
Responsable du centre

Dr Catherine DEVOLDERE

Secrétariat :  

Tél. : 03 22 08 76 44 Fax : 03 22 08 96 79

Assistantes sociales

Madame

Emilie Poillion

Poillion.Emilie@chu-amiens.fr

Attaché(e) de Recherche Clinique

 

Alicia PLAYE

03 22 08 76 49

playe.alicia@chu-amiens.fr

Responsable du centre
Dr Stéphane DUCASSOU
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 0557820438 / Mail : Sandrine.destips@chu-bordeaux.fr
Assistantes sociales
Camille SOUBIELLE
Tél : 05 56 79 59 26 / Mail : Camille.soubielle@chu-bordeaux.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Maria MERCHED
Tél : 05 57 82 04 39 / Mail : maria.merched@chu-bordeaux.fr
Responsable du centre
Dr Liana CARAUSU
Département de Pédiatrie et Génétique Médicale
Tél : 02 98 22 33 81 / Mail : helene.bellec@chu-brest.fr
Assistantes sociales
Sonia DE BAKER
Tel : 02 98 22 38 34 / M  ail : sonia.debacker@chu-brest.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BIHANNIC
Tel : 02 98 22 37 70 / Mail : nathalie.bihannic@chu-brest.fr
Responsable du centre
Dr Odile MINCKES
Service d’Hémato-oncologie Pédiatrique
Tél : 02 31 06 50 82 / Mail : peschard-j@chu-caen.fr  et   cornier-o@chu-caen.fr

 

Assistantes sociales
Nathalie CHAMBRIER
Tel : 02 31 06 54 98 / Mail : chambrier-n@chu-caen.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Esther LEBRETON
Tel : 02 31 06 54 37 / Mail : lebreton-e@chu-caen.fr
Responsable du centre
Dr Claire briandet
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 03 80 29 34 14 / Mail : nadira.mareghnia@chu-dijon.fr
Assistantes sociales
Chloé ARNOULT
Tel : 03 80 29 33 09 / Mail : chloe.arnoult@chu-dijon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Frédérique DEBOMY
Tel : 03 80 29 50 78 / Mail : frederique.debomy@chu-dijon.fr  
Responsable du centre
 Pr Dominique PLANTAZ
Tél : 04 76 76 69 95
 
Assistantes sociales
Valérie GOITRE
Tel : 04 76 76 79 39 / Mail : VGoitre@chu-grenoble.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Sandrine BILLET
Tel : 04 76 76 65 61 / Mail : SBillet@chu-grenoble.fr  
Responsable du centre
Dr Yves REGUERRE
Service d’Oncologie et Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 62 90 61 10 / Mail : christelle.perrault@chu-reunion.fr  et sec.cons.hemato.onco.ped.fguyon@chu-reunion.fr 

 

Assistantes sociales
Pauline GOUILLARD.
Tel : 02 62 90 61 75 / Mail : pauline.gouillard@chu-reunion.fr
Melissa LALLEMAND
Tel : 02 62 90 61 75 / Mail : melissa.lallemand@chu-reunion.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Elodie de CESARE
Tel : 02 62 90 61 10 / Mail : elodie.de-cesare@chu-reunion.fr
Responsable du centre
Dr Anne-Sophie DEFACHELLES
Service de Pédiatrie
Tél : 03 20 29 59 56 / Mail : assistantes-pediatrie@o-lambret.fr                
Assistantes sociales
Julie JACQUOT
Tel : 03 20 29 59 56  / Mail : j-jacquot@o-lambret.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Fabienne DUMONT
Tel : 03 20 29 59 59 (poste 5828) / Mail : f-dumont@o-lambret.fr
Responsable du centre
Dr Christophe PIGUET
Service de Pédiatrie Médicale
Tél : 05 55 05 68 01 / Mail : SecretariatPediatrieHemato@chu-limoges.fr
Assistantes sociales
Valérie PINOT
Tel : 05 55 05 60 12 / Mail : Valerie.Pinot@chu-limoges.fr
Sophie MARTEAU
Tel : 05 55 05 61 04 / Mail : Sophie.Marteau@chu-limoges.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Julie GRENIER
Tel : 05 55 05 55 55 (poste 51510) / Mail : julie.grenier@chu-limoges.fr
Responsable du centre
Dr Perrine MAREC-BERARD
Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 78 78 26 42
Assistantes sociales
Maryline SEVE
Tel : 04 69 16 65 58 / Mail : maryline.seve@chu-lyon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Cécile GIRAUD
Tel : 04 69 16 65 61 / Mail : cecile.giraud@lyon.unicancer.fr
Responsable du centre
Pr Gérard MICHEL
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 91 38 67 76
Assistantes sociales
Nathalie VIOLINI
Tel : 04 91 38 68 62 / Mail : Nathalie.VIOLINI@ap-hm.fr
Brigitte ROSSAT
Tel : 04 91 38 68 62 / Brigitte.ROSSAT@ap-hm.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Françoise VION-DURY
Tel : 04 91 38 69 63 / Mail : Francoise.Bourgue.vion-dury@ap-hm.fr
Responsable du centre
Pr Nicolas SIRVENT
Service Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 04 67 33 65 19 / Mail : hemato-pediatrie@chu-montpellier.fr
Assistantes sociales
Christine VIOLET
Tel : 04 67 33 58 28 / c-violet@chu-montpellier.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Karine LOPEZ-PERRIN
Tel : 04 67 33 65 97 / k-lopezperrin@chu-montpellier.fr
Responsable du centre
Pr Pascal CHASTAGNER
Service d'Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 03 83 15 46 37 / Mail : onco.hemato.ped@chru-nancy.fr
Assistantes sociales
Aurore LECLERC
Tel : 03 83 15 45 08 / Mail : a.leclerc@chu-nancy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Sandrine PALL-KONDOLFF
Tel : 03 83 15 46 23 / Mail : s.pall-kondolff@chru-nancy.fr
Responsable du centre
Dr Caroline THOMAS
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 40 08 36 10 / Mail : anne.thomas@chu-nantes.fr et patricia.gavaud@chu-nantes.fr  
Assistantes sociales
Anaïs FRAPPIN
Tel : 02 40 08 35 08 / Mail : anais.frappin@chu-nantes.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle TENAUD
Tel : 02 40 08 78 25 / Mail : isabelle.tenaud@chu-nantes.fr
Responsable du centre
Pr Pierre ROHRLICH
Service Unité d’Hémato-oncologiePédiatrique
Tél : 04 92 03 60 64 / Mail : rohrlich.ps@chu-nice.fr
Assistantes sociales
Priscille SCHATZKINE
Tel : 04 92 03 61 92 ou 61 94 / Mail : Schatzkine.p@chu-nice.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle CHAMPENOIS
Tel : 04 92 03 93 44 / Mail : champenois.i@chu-nice.fr
Responsable du centre
Dr Daniel ORBACH
Service de Pédiatrie - Centre oncologie SIREDO
Tél : 01 44 32 45 55 / Mail : cecilia.turpin@curie.fr
Assistantes sociales
Sandra TOSCANI
Tel : 01 44 32 40 78 / Mail : sandra.toscani@curie.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Anne MACLOU
Tel : 01 56 24 59 75 / Mail : anne.maclou@curie.fr
Responsable du centre
Dr Frédéric MILLOT
Unité d’Oncologie Pédiatrique
Tél : 05 49 44 42 / Mail : onco.pediatrie@chu-poitiers.fr
Assistantes sociales
Maud GIRAUD
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : maud.giraud@chu-poitiers.fr
Emmanuelle GONNORD
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : emmanuelle.gonnord@chu-poitiers.fr
Hélène MOINOT
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : helene.moinot@chu-poitiers.fr
Isabelle VALON
Tel : 05 49 44 44 39 / Mail : isabelle.valon@chu-poitiers.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Violaine GOYEAU
Tel : 05 49 44 30 57 / Mail : Violaine.GOYEAU@chu-poitiers.fr
Responsable du centre
Dr Claire PLUCHART
Unité d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tel : 03 26 78 35 53 / Mail : corinnemaitre@chu-reims.fr  et clampson@chu-reims.fr    
Assistantes sociales
Cécile LELEU
Tel : 03 26 78 75 06  / Mail : cecile.leleu@chu-reims.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Elmire SANTINI
Tel : 03 26 83 27 61 / Mail : esantini@chu-reims.fr
Responsable du centre
Pr Virginie GANDEMER
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél : 02 99 26 58 35 / Mail : stephanie.dandin@chu-rennes.fr
Assistantes sociales
Chloé CASTEL
Mail : chloe.castel@chu-rennes.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Isabelle DEBROISE
Tel : 02 99 26 58 35 / Mail : isabelle.debroise@chu-rennes.fr
Responsable du centre
Pr Pascale SCHNEIDER
Service d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tél : 02 32 88 81 91 / Mail : carole.masson@chu-rouen.fr
 
Assistantes sociales
Stéphanie STERIN
Tel : 02 32 88 86 96 / Mail : Stephanie.sterin@chu-rouen.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Solenn LE GALLIC-CATHERINE
Tel : 02 32 88 01 06 / Poste : 60-106 / Mail : solenn.le-gallic@chu-rouen.fr
Responsable du centre
Pr Jean-Louis STEPHAN
Service d’Oncologie Hématologie Pédiatrique
Tél : 04 77 82 88 08 / Mail : oncoped.secretariat@chu-st-etienne.fr
Assistantes sociales
Odile KARASZEWSKI
Tel : 04 77 82 80 39 / Mail : odile.karaszewski@chu-st-etienne.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Catherine Soler
Tel : 04 77 82 91 72 / Mail : catherine.soler@chu-st-etienne.fr
Responsable du centre
Pr Catherine PAILLARD
Service hémato-onco-immunologie pédiatrique
Tél : 03 88 12 80 91 / Mail : aurelie.martin2@chru-strasbourg.fr
Assistantes sociales
Simone VOLLE
Tel : 03 88 12 80 08 / Mail : Simone.volle@chru-strasbourg.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Olivia RICK
Tel : 03 88 12 80 72 / Mail : olivia.rick@chru-strasbourg.fr
Responsable du centre
Dr Marie-Pierre CASTEX
Unité d'Hémato-oncologie Pédiatrique
Tel : 05 34 55 86 10
Assistantes sociales
Mélanie LAUTRE
Tel : 05 34 55 87 12 / Mail : lautre.m@chu-toulouse.fr
Pauline BOHLAY
Tel : 05 34 55 85 93 / Mail : bohlay.p@chu-toulouse.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Gwennaëlle LE ROY
Tel : 05 67 77 13 94 / Mail : leroy.g@chu-toulouse.fr
Responsable du centre
Pr Philippe COLOMBAT
Service d’Onco-Hématologie Pédiatrique
Tél : 02 47 47 47 51
 
Assistantes sociales
Ismeri LEBLANC
Tel : 02 34 38 94 48 / Mail : i.leblanc@chu-tours.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Christine COLOMBAT
Tel : 02 47 47 47 47 poste 76793 / Mail : c.colombat@chu-tours.fr
Responsable du centre
Dr Dominique VALTEAU-COUANET
Département de Cancérologie de l´Enfant et de l´Adolescent
Tél. : 01 42 11 41 73 / Mail : Laetitia.ZERIOUH@gustaveroussy.fr
Assistantes sociales
Vanessa BOISNOIR
Tel : 01 42 11 63 82 / Mail : Vanessa.boisnoir@gustaveroussy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BOUVET-FORTEAU
Tel : 01 42 11 41 42 / Mail : Nathalie.BOUVET@gustaveroussy.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude biologique non randomisée et multicentrique.

Les fragments de tumeur nécessaires à cette étude sont recueillis dans le cadre habituel des prélèvements effectués pour établir le diagnostic. Une analyse de l’oncogène MYCN est réalisée sur un échantillon de sang réalisé également au cours d’un prélèvement de routine.

En cas de présence de l’oncogène MYCN d’autres analyses de sang peuvent être nécessaires au cours du suivi pour évaluer la réponse à la chimiothérapie.

La durée totale de suivi est de 4 ans.

 

Objectif principal :

Démontrer l’impact pronostique du profil génomique sur la survie globale, la survie sans progression et la survie sans progression métastatique.

 

Objectifs secondaires :

  • Créer une banque tissulaire virtuelle nationale.
  • Améliorer la classification génétique du neuroblastome.
  • Rechercher une corrélation entre le profil génomique et la présentation clinique et l’anatomopathologie.
  • Améliorer la stratification thérapeutique dans des futurs protocoles de traitement.
  • Évaluer l’impact du profil génomique chez les enfants de plus de 18 mois.
  • Évaluer l’impact du profil génomique chez les enfants de moins de 18 mois.

 

Critère d'évaluation principal :

Survie sans progression.

Critères d'inclusion
  • Neuroblastome ou ganglioneuroblastome (INSS)
  • Disponibilité d'un échantillon tumoral, obtenu avant tout traitement
  • Inclusion dans les 2 mois suivants le diagnostic
  • Tout patient traité dans un centre de la SFCE pour une tumeur neuroblastique
  • Consentement éclairé signé