Registre des essais cliniques en France

Résultats de la recherche

Les fiches sont également consultables dans la partie famille en langage accessible, elles sont élaborées par des parents bénévoles de l'UNAPECLE

1 résultat(s) trouvé(s)

Titre
Statut

 

BETIDES - Etude de phase I/II visant à évaluer la sécurité d’emploi, la tolérance et la pharmacocinétique de l’ODM-207 chez des patients ayant des tumeurs solides avancées

Clos

BETIDES - Etude de phase I/II visant à évaluer la sécurité d’emploi, la tolérance et la pharmacocinétique de l’ODM-207 chez des patients ayant des tumeurs solides avancées

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTumeurs solides avancéesStatut de l'essaiClos
Type de l’étudeInterventionnellePhaseI/II
AgeSupérieur ou égal à 15 ansRandomisationNON
Type du traitementTraitement exclusif (Thérapie ciblée)Nombre d'inclusions attendues en France 36
Voie(s) d'administration du traitementPrise orale
Fin prévisionnelle des inclusions2018-12-15Date de la dernière mise à jour de la fiche2019-09-06
Durée de participationDurée du traitement : Jusqu’à progression de la maladie ou intolérance au traitement Durée du suivi : Les patients sont suivis pendant un minimum de 28 jours après la fin du traitement.
N° EUDRACT2015-004826-32N° ClinicalTrials.govNCT03035591
Promoteur international
Orion Pharma
Promoteur Français
Orion Pharma
Investigateur principal
Non renseigné
Centres

Aucun centre rattaché

Cette étude est fermée

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude de phase I/II non randomisée et multicentrique.

 

Objectif principal :

  • Phase I : déterminer la dose maximale tolérée et les toxicités limitant la dose.
  • Phase II : évaluer la sécurité d’emploi, la tolérance et l’efficacité antitumorale préliminaire de l’ODM-207 à la dose recommandée lors de la phase I.

 

Objectifs secondaires :

  • Phase I : caractériser la pharmacocinétique de l’ODM-207 et son métabolite principal ORM-32469 après administration unique et répétée.
  • Phase I : évaluer l’effet de la nourriture sur la biodisponibilité.
  • Phase I : identifier des évidences préliminaires des biomarqueurs de l’inhibition de la cible non tumorale et de l’activité antitumorale.
  • Phase II : évaluer les doses et le schéma thérapeutique de l’ODM-207 recommandés pour les études cliniques suivantes.

 

Critère d'évaluation principal :

Dose maximale tolérée, toxicités limitant la dose, sécurité d’emploi, tolérance et efficacité antitumorale préliminaire.

 

Déroulement de l’essai :

  • Dans la phase I, les patients reçoivent de l’ODM-207 PO en escalade de dose.
  • Dans la phase II, les patients reçoivent de l’ODM-207 PO à la dose déterminée lors de la phase 1 jusqu’à progression de la maladie ou intolérance au traitement.

 

Les patients sont suivis pendant un minimum de 28 jours après la fin du traitement. Après ce délai, ils ont une visite de fin d’étude.

Critères d'inclusion
  • Age ≥ 18 ans pour la partie 1A, âge ≥ 15 ans pour les parties 1B et 2
  • Cancer localement avancé ou métastatique confirmé par histologie ou cytologie pour lequel il n’existe pas un traitement standard efficace ou réfractaire ou résistant au traitement conventionnel ou patient réticent à recevoir une chimiothérapie standard et/ou pour lequel le traitement expérimental est cliniquement et éthiquement acceptable à l’avis de l’investigateur
  • Maladie mesurable ou non mesurable, mais maladie évaluable pour l’amélioration de la progression
  • Disponibilité d’un échantillon de tissu tumoral
  • Espérance de vie > 12 semaines
  • Indice de la performance ≤ 1 (OMS). Les patients ayant un indice de la performance ≤ 2 qui peuvent avoir une probabilité de réponse à l’ODM-207 plus élevée peuvent être considérés comme éligibles
  • Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L, hémoglobine ≥ 9 g/dL
  • Fonction hépatique : bilirubine ≤ 1,5 x LNS (≤ 3 x LNS en cas de syndrome de Gilbert), transaminases ≤ 3 x LNS (≤ 5 x LNS en cas de métastases hépatiques)
  • Fonction pancréatique : albumine ≥ 3 g/dL
  • Fonction rénale : créatinine sérique ≤ 1,5 x LNS, clairance de la créatinine ≥ 60 mL/min
  • Fonction de coagulation : temps partiel de thromboplastine ≤ 1,5 x LNS
  • Test de grossesse sérique négatif
  • Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins 3 mois après la fin du traitement
  • Consentement éclairé signé
Critères de non inclusion
  • Certains patients ayant un gliome
  • Condition ou circonstance cardiovasculaire cliniquement significative parmi les suivantes : maladie cardio/cérébrovasculaire active ou instable, y compris un événement thromboembolique, événement dans les 6 derniers mois tel qu’un infarctus du myocarde, un pontage aortocoronarien ou un accident cérébrovasculaire symptomatique ou une insuffisance cardiaque congestive (NYHA ≥ 3), hypertension non contrôlée, antécédent d’arythmie sévère, arythmie familiale, trouble de la conduction cliniquement significatif ou syndrome QT long congénital, prolongation répétée de l’intervalle QT corrigé (formule de Fridericia) ≥ 470 msec à 2 sur 3 ECG ou toute anomalie à l’ECG cliniquement significative pendant la sélection, traitement concomitant connu pour prolonger l’intervalle QT et associé à un risque de torsade de pointes dans les 7 jours avant le début du traitement de l’étude (l’amiodarone n’est pas autorisé dans les 90 jours avant le début du traitement de l’étude) et, pour la partie 1A, patients avec un pacemaker ventriculaire ou un bloc de branche gauche
  • Traitement avec des anticoagulants (ex. warfarine) ou des médicaments qui inhibent la fonction plaquettaire durablement (ex. aspirine, clopidogrel, tirofiban). Période de sevrage pour ces agents de 7 jours avant le début du traitement de l’étude. L’administration des héparines de bas poids moléculaire est autorisée si le patient a un profil de coagulation stable
  • Traitement anticancéreux systémique avant le début du traitement de l’étude dans le délai suffisant pour résoudre les événements indésirables liés au traitement au grade ≤ 1. Les agonistes ou antagonistes de l’hormone de libération de la lutéinostimuline sont autorisés
  • Traitement avec des modificateurs de la réponse biologique, tels que les facteurs stimulant les colonies de granulocytes et autres facteurs de croissance hématopoïétiques dans les 3 semaines avant le début du traitement de l’étude. Les patients ayant un traitement concomitant avec l’érythropoïétine sont autorisés
  • Chimiothérapie antérieure dans les 21 jours ou dans les 5 demi-vies du traitement pris, selon la durée la plus courte, avant le début du traitement de l’étude
  • Immunothérapie antérieure ou traitement avec de la mitomycine C ou des nitrosourées dans les 6 semaines avant le début du traitement de l’étude
  • Radiothérapie à grand champ (y compris des radioisotopes thérapeutiques tels que le strontium 89) dans les 28 derniers jours ou radiothérapie palliative de champ limité dans les 14 derniers jours
  • Hypersensibilité aux excipients du traitement de l’étude
  • Chirurgie majeure ou infection sévère dans les 21 jours avant le début du traitement de l’étude
  • Absence de récupération des événements indésirables d’un traitement anticancéreux systémique antérieur au grade ≤ 1 sauf une alopécie ou une neuropathie stable de grade 2
  • Participation à une autre étude clinique interventionnelle ou traitement avec un médicament expérimental dans les 4 semaines avant le début du traitement de l’étude
  • Toute condition qui peut compromettre la capacité du patient de se conformer aux contraintes du protocole (ex. diabète mellitus, infection, inflammation, obstruction intestinale, incapacité à avaler un traitement par voie orale, etc.)
  • Condition médicale concomitante sévère ou maladie psychiatrique
  • Sérologie VIH, VHB ou VHC positive
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement