Registre des essais cliniques en France

Résultats de la recherche

Les fiches sont également consultables dans la partie famille en langage accessible, elles sont élaborées par des parents bénévoles de l'UNAPECLE

1 résultat(s) trouvé(s)

Titre
Statut

 

LOXO-EXT-17005 - Etude de phase I/II évaluant l’efficacité et la sécurité du LOXO-195 chez des patients adultes et des enfants ayant un cancer lié à une fusion NTRK traité antérieurement par un inhibiteur de TRK

Ouvert aux inclusions

LOXO-EXT-17005 - Etude de phase I/II évaluant l’efficacité et la sécurité du LOXO-195 chez des patients adultes et des enfants ayant un cancer lié à une fusion NTRK traité antérieurement par un inhibiteur de TRK

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieCancer lié à une fusion NTRK traité antérieurement par un inhibiteur de TRKStatut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseI/II
AgeSupérieur ou égal à 1 moisRandomisationN/A
Type du traitementTraitement exclusif (Thérapie ciblée)Nombre d'inclusions attendues en France 93
Voie(s) d'administration du traitementPerfusion intraveineuse
Fin prévisionnelle des inclusions2019-08-15Date de la dernière mise à jour de la fiche2019-04-03
Durée de participationDurée du traitement : Jusqu’à progression / Suivi : 2 ans
N° EUDRACT2017-004246-20N° ClinicalTrials.govNCT03215511
Promoteur international
Loxo Oncology
Promoteur Français
Loxo Oncology
Investigateur principal
Dr Benjamin Besse
Centres
Responsable du centre
Dr Dominique VALTEAU-COUANET
Département de Cancérologie de l´Enfant et de l´Adolescent
Tél. : 01 42 11 41 73 / Mail : Laetitia.ZERIOUH@gustaveroussy.fr
Assistantes sociales
Vanessa BOISNOIR
Tel : 01 42 11 63 82 / Mail : Vanessa.boisnoir@gustaveroussy.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Nathalie BOUVET-FORTEAU
Tel : 01 42 11 41 42 / Mail : Nathalie.BOUVET@gustaveroussy.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude de phase I/II, non randomisée, à un seul bras et multicentrique.

 

Objectif principal :

  • Phase 1 : déterminer la dose recommandée pour la phase 2.
  • Phase 2 : évaluer l’efficacité du LOXO-195.

 

Objectif secondaire :

  • Déterminer les caractéristiques pharmacocinétiques du LOXO-195.
  • Évaluer la sécurité et la tolérance du LOXO-195.
  • Évaluer le taux de réponse objective selon les critères RECIST v1.1.
  • Évaluer le taux de réponse objective.
  • Évaluer la sécurité et la tolérance du LOXO-195 chez les patients d’un âge de 12 ans, ˂ 12 ans et > 12 ans.
  • Évaluer la durée de la réponse.
  • Évaluer la survie sans progression.
  • Évaluer la survie globale.
  • Évaluer le taux de bénéfice clinique.

 

Déroulement de l’étude :

  • Phase 1 (escalade de dose) : les patients reçoivent du LOXO-195 PO selon un schéma d’escalade de dose.
  • Phase 2 : les patients reçoivent du LOXO-195 PO à la dose recommandée pour la phase 2 déterminée lors de la phase 1. Le traitement est répété pendant la phase 2 en l’absence de progression de la maladie ou de toxicités.

 

Les patients sont suivis pendant une durée maximale de 2 ans.

 

Critère d'évaluation principal :

  • Phase 1 : dose maximale tolérée.
  • Phase 1 : dose recommandée du LOXO-195.
  • Phase 2 : taux de réponse totale ou partielle.
Critères d'inclusion
  • Âge ≥ 1 mois
  • Tumeur solide de stade avancé pour laquelle aucune thérapie standard n’offre un meilleur bénéfice selon les investigateurs
  • Tumeur solide diagnostiquée avec une fusion NTRK documentée et un antécédent de récidive après une réponse à un traitement antérieur par des inhibiteurs de TRK ou n’ayant pas répondu à un traitement antérieur par des inhibiteurs de TRK ou tumeur solide avec fusion NTRK diagnostiquée chez des patients présentant un antécédent d’intolérance à un traitement par des inhibiteurs de TRK
  • Tumeur solide avec une fusion des gènes NTRK1, NTRK2 ou NTRK3 détectée dans un laboratoire certifié selon les normes CLIA
  • Disponibilité d’échantillons tumoraux
  • Pour les patients d’âge ≥ 16 ans : indice de performance ≤ 3 (OMS) ou indice de performance de Lansky ≥ 40 % pour les patients ayant une tumeur primaire du système nerveux central évaluée selon les critères RANO
  • Capacité à avaler des gélules ou une solution liquide par voie orale ou à recevoir du liquide par voie entérale via une sonde naso-gastro-alimentaire, et à se conformer au traitement ambulatoire, au suivi en laboratoire et aux visites à la clinique obligatoires pendant la durée de la participation à l'étude
  • Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L et hémoglobine ≥ 8 g/dL. Pour les patients ayant une maladie de la moelle osseuse et pour lesquels la toxicité hématologique limitant la dose ne sera pas vérifiée : polynucléaires neutrophiles ≥ 0,75 x 109/L, plaquettes ≥ 50 x 109/L (transfusion sanguine autorisée) et hémoglobine ≥ 8 g/dL (transfusion sanguine autorisée)
  • Fonction hépatique : bilirubine sérique ≤ 1,5 x LNS (≤ 3 x LNS en cas de métastases hépatiques ou de syndrome de Gilbert) et transaminases ≤ 2,5 x LNS (≤ 5 x LNS en cas de métastases hépatiques)
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 30 mL/min/1.73 m2 (formule de Crockroft-Gault) et créatinine ≤ 2,0 mg/dL.
  • Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant la durée de l’étude et au moins pendant 6 mois après la dernière prise du traitement de l’étude
  • Test de grossesse sérique négatif avant le début du traitement de l’étude
  • Consentement éclairé signé par le patient, son représentant légal ou ses parents
Critères de non inclusion
  • Tumeur primaire du système nerveux central (SNC), métastases cérébrales, ou compression de la moelle épinière. Les patients ayant une tumeur primaire du SNC, des métastases cérébrales, ou une compression de la moelle épinière stable sont autorisés si les symptômes neurologiques et l’utilisation de stéroïdes le cas échéant sont restés stables pendant 7 jours avant la prise de la première dose du traitement de l’étude
  • Infection bactérienne, virale ou fongique active ou non stabilisée
  • Traitement par des inhibiteurs de kinases dans les 5 demi-vies précédant l’inclusion ou thérapie anticancéreuse dans les 7 jours précédant l’inclusion
  • Traitement par un inhibiteur ou un inducteur puissant du cytochrome P3A4
  • Intervention chirurgicale majeure dans les 7 jours précédant la prise du traitement de l’étude à l’exception des poses de cathéters, des endoscopies et des chirurgies dentaires
  • Toxicités non résolues liées à un traitement anticancéreux antérieur à l’exception de l’alopécie et d’autres toxicités non aiguës
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement