Registre des essais cliniques en France

Résultats de la recherche

Les fiches sont également consultables dans la partie famille en langage accessible, elles sont élaborées par des parents bénévoles de l'UNAPECLE

1 résultat(s) trouvé(s)

Titre
Statut

 

ABBVIE M13-833 - Etude de phase I, de tolérance et de pharmacocinétique du vénétoclax, chez des patients pédiatriques et jeunes adultes atteints de cancers en rechute ou réfractaire

Ouvert aux inclusions

ABBVIE M13-833 - Etude de phase I, de tolérance et de pharmacocinétique du vénétoclax, chez des patients pédiatriques et jeunes adultes atteints de cancers en rechute ou réfractaire

Ouvrir la version "Familles" de cette fiche

PathologieTumeurs en rechute ou réfractaires Statut de l'essaiOuvert aux inclusions
Type de l’étudeInterventionnellePhaseI
AgeDe la naissance au jeune adulte de moins de 25 ansRandomisationNON
Type du traitementRécidives/progressionNombre d'inclusions attendues en France 30
Voie(s) d'administration du traitementPrise orale
Fin prévisionnelle des inclusions2021-05-31Date de la dernière mise à jour de la fiche2019-06-12
Durée de participationDurée du traitement : jusqu’à progression ou tout autre raison à la discrétion de l’investigateur (jusqu’à 9 mois de traitement). Durée du suivi : suivi du statut vital tous les trois mois jusqu’à la fin de l’étude.
N° EUDRACT2017-000439-14N° ClinicalTrials.govNCT03236857
Promoteur international
AbbVie (en collaboration avec Roche-Genentech)
Promoteur Français
AbbVie (en collaboration avec Roche-Genentech)
Investigateur principal
Pr André Baruchel
Centres
Responsable du centre
Pr Guy LEVERGER
Service d’Hématologie Oncologie Pédiatrique
Tél : 01 44 73 60 62 / Mail : christine.coxo@aphp.fr
Assistantes sociales
Laurence STENGEL
Tél : 01 44 73 61 89 / mail : laurence.stengel@aphp.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Audrey GUILMATRE
Tél : 01 71 73 86 58 / mail : audrey.guilmatre@aphp.fr
Responsable du centre
Dr Christophe BERGERON
Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 69 16 65 70
Assistantes sociales
Maryline SEVE
Tel : 04 69 16 65 58 / Mail : maryline.seve@chu-lyon.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Cécile GIRAUD
Tel : 04 69 16 65 61 / Mail : cecile.giraud@lyon.unicancer.fr
Responsable du centre
Pr Gérard MICHEL
Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique
Tél. : 04 91 38 67 76
Assistantes sociales
Nathalie VIOLINI
Tel : 04 91 38 68 62 / Mail : Nathalie.VIOLINI@ap-hm.fr
Brigitte ROSSAT
Tel : 04 91 38 68 62 / Brigitte.ROSSAT@ap-hm.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Françoise VION-DURY
Tel : 04 91 38 69 63 / Mail : Francoise.Bourgue.vion-dury@ap-hm.fr
Responsable du centre
 Pr André BARUCHEL
Service d’Hématologie-Immunologie
Tél : 01 40 03 53 88 / Mail : hemato.clinique.rdb@aphp.fr
 
Assistantes sociales
Dominique DANY
Tel : 01 40 03 41 57 / Mail : arlette.dany@aphp.fr
Marine Dejeanne
Tel : 01 40 03 24 43 / Mail : marine.dejeanne@aphp.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Delphine CHAILLOU
Tel : 01 71 28 25 23 / Mail : delphine.chaillou@aphp.fr
Responsable du centre
Dr Marie-Pierre CASTEX
Unité d'Hémato-oncologie Pédiatrique
Tel : 05 34 55 86 10
Assistantes sociales
Mélanie LAUTRE
Tel : 05 34 55 87 12 / Mail : lautre.m@chu-toulouse.fr
Pauline BOHLAY
Tel : 05 34 55 85 93 / Mail : bohlay.p@chu-toulouse.fr
Attaché(e) de Recherche Clinique
Gwennaëlle LE ROY
Tel : 05 67 77 13 94 / Mail : leroy.g@chu-toulouse.fr

 

 

Descriptif de l'étude

Il s’agit d’une étude internationale, en ouvert, de phase I, de tolérance et de pharmacocinétique du vénétoclax (petite molécule inhibitrice de la famille BCL-2 (B‐Cell Lymphoma 2)), chez des patients pédiatriques et jeunes adultes atteints de cancers en rechute ou réfractaire.

Cette étude est un essai qui comprend 2 parties, de détermination de dose et d’extension de cohorte.

Dans le cadre de la partie 1 (Détermination de Dose), les patients présentant tout type de tumeur en rechute ou réfractaire ne disposant pas d’options thérapeutiques curatives seront éligibles à participer (cette partie de détermination de dose est fermée aux inclusions). Dans la partie 1 (Escalade/Désescalade de Dose) les patients atteints de neuroblastome et d’une tumeur solide sans atteinte de la moelle osseuse seront éligibles pour être inclus.

Au cours de la partie 2 (Cohorte d’Extension), les patients seront inclus dans l’une des cinq cohortes.

  • Quatre des cohortes incluront des patients présentant les cancers suivants :
    • Leucémie aiguë lymphoblastique (LAL),
    • Leucémie aiguë myéloïde (LAM),
    • Lymphome non hodgkinien (LNH) ou
    • Neuroblastome.
  • Une cinquième cohorte exploratoire inclura des patients présentant tout autre type de tumeur exprimant BCL‐2 ou patients avec LAL TCF3‐HLF positive pendant la thérapie d’induction.

Les patients présentant des tumeurs cérébrales primaires ou des métastases cérébrales sont exclus car les données précliniques chez la souris (murine) indiquent qu’il est peu probable que le vénétoclax puisse franchir la barrière hémato‐encéphalique à maturité.

 

Objectifs principaux :

  • Évaluer la tolérance du vénétoclax en monothérapie.
  • Déterminer les toxicités dose‐limitante (Dose‐limiting toxicity, DLT) et la dose recommandée pour la phase 2 (DRP2) du vénétoclax en monothérapie.
  • Évaluer la pharmacocinétique (PK) du vénétoclax en monothérapie.

 

Objectifs secondaires :

  • Déterminer l’efficacité préliminaire du vénétoclax en monothérapie.
  • Évaluer la tolérance du vénétoclax en association avec une chimiothérapie.
  • Évaluer l’efficacité préliminaire du vénétoclax en association avec une chimiothérapie.

 

Objectifs exploratoires :

  • Évaluer les biomarqueurs pharmacodynamiques et prédictifs, y compris l’expression des protéines de la famille BCL‐2.
  • Évaluer la maladie résiduelle minimale (MRM) dans le sang périphérique et la moelle osseuse.
Critères d'inclusion
  • Consentement éclairé approuvé du patient et/ou du parent ou tuteur légal
  • Patients âgés de moins de 25 ans à l’inclusion.
  • Fonctions hépatique et rénale adéquates
  • Lansky ≥ 50 % (patient ≤16 ans) ou Karnofsky ≥ 50 % (patient>16 ans)
  • Dans la partie 1 (Détermination de Dose), patients présentant un cancer en récidive ou réfractaire sans autres traitements curatifs disponibles (fermée aux inclusions).
  • Pour la partie 1, patients présentant une tumeur solide (à l’exception du neuroblastome) avec fonction médullaire adéquate

 

Dans la partie 2 (Extension de Cohorte) de l’étude, critères suivants, en plus de ceux énumérés ci‐dessus :

  • Leucémie aiguë en rechute/réfractaire (myéloïde ou lymphoblastique)
  • LAL TCF3‐HLF – positive avec fonction hépatique adéquate
  • Lymphome non hodgkinien en rechute/réfractaire
  • Neuroblastome en rechute ou réfractaire 
  • Neuroblastome à haut risque réfractaire
  • Autres tumeurs (cohorte 5) exprimant la BCL‐2
Critères de non inclusion
  • Tumeur cérébrale primaire ou des métastases cérébrales.
  • Leucémie avec atteinte du SNC (statut SNC 3)
  • Patients ayant reçu l’un des traitements suivants : biothérapie (par ex., anticorps) à visée anticancéreuse dans les 30 jours ; cellules CAR‐T ou autre thérapie cellulaire dans les 30 jours ; thérapie anticancéreuse, y compris blinatumomab ou chimiothérapie, radiothérapie, agents sous forme de petite molécule ciblée, ou autres agents expérimentaux dans les 14 jours ou 5 demi‐vies, selon la durée la plus courte ; corticothérapie dans le cadre d’une prise en charge anticancéreuse dans les 5 jours. Hydroxyurée nécessaire en continu (autorisée jusqu’à la première administration).
  • Patients ayant reçu une greffe dans les 100 jours auparavant ou 100 jours et plus mais présentant une maladie du greffon contre l'hôte active, ou ayant reçu un traitement immunosuppresseur dans les 7 jours précédant la première administration du traitement de l'étude.
  • Patients ayant reçu une thérapie par I‐131‐mIBG moins de 6 semaines auparavant.
  • Patients ayant reçu l’un des médicaments suivants au cours des 7 jours précédant la première administration du traitement de l'étude : inhibiteurs modérés ou puissants du CYP3A (partie 1 – Détermination de Dose) ; inducteurs modérés ou puissants du CYP3A (parties 1 et 2) ;
  • Patient ayant une hépatite active.
  • Patients présentant des infections actives non contrôlées.
  • Patients présentant des toxicités ou effets indésirables de grade 2 cliniquement significatifs non résolus liés au traitement précédent.
  • Patients présentant un syndrome de malabsorption ou un autre trouble empêchant l’administration par voie entérale.
  • Patiente enceinte ou allaitante